Vallée de la Valmasque et Vallée des Merveilles

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
2 jours

Le topo ci-dessous décrit une rando en boucle de 2 jours qui remonte la vallée de la Valmasque et descend par la vallée des Merveilles, connue pour ses nombreux pétroglyphes datant de la préhistoire.

Accès

Ces deux vallées se situent dans le Parc National du Mercantour, au-dessus de St-Dalmas de Tende dans la vallée de la Roya, à 1h30 de Nice.

Départ : parking des portes du parc, 2km après Castérino (1550m). Pour y accéder, remonter la vallée de la Roya jusqu’à St-Dalmas de Tende, puis prendre la RD 91 jusqu’à Castérino en passant par le lac des Mesches.

Les infos essentielles

  • Point culminant : Baisse de Valmasque à 2549m.
  • Dénivelée : 1000m positifs.
  • Carte : IGN 3841 OT Vallée de la Roya, 1:25000.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Arrivée : Lac des Mesches à 1380m, sur la RD 91. De là, le mieux est de tenter le stop pour remonter à Castérino.

Du parking des portes du parc, prendre le sentier en direction du refuge de Valmasque. Après 1 heure de marche, laisser à droite le sentier qui conduit au lac de l’Agnel, et continuer en direction du lac Vert (2221m) à travers la forêt de mélèzes. Le sentier contourne le lac et peu après, atteint le lac Noir (2278m). Le paysage est de plus en plus désert et rocailleux, presque lunaire. Un peu plus loin, on atteint le lac du Basto, le plus grand des trois lacs de la vallée. Il est possible de passer la nuit au refuge CAF de Valmasque (2233m) tout près.

En cette fin mai 2005, les lacs Noir et du Basto étaient encore en bonne partie gelés, et la montée jusqu’à la Baisse de Valmasque en versant nord, entièrement couverte de neige. Nous avons donc préféré continuer jusqu’à la Baisse de Valmasque et bivouaquer de l’autre côté, car la vallée des Merveilles est plus chaude.

La Baisse de Valmasque à 2549m offre un point de vue magnifique sur les lacs de Valmasque et la vallée des Merveilles que nous parcourrons le lendemain. On rejoint ici le GR52 qui arrive de la Baisse du Basto. Nous avons installé le camp le long du ruisseau, en bas de la série de lacets qui descend du col.

Le lendemain, après le démontage du camp, on rejoint rapidement le lac des Merveilles. Nous décidons de cacher les sacs derrière un gros bloc et de partir explorer cette fameuse vallée. La vallée des Merveilles tient son nom des milliers de gravures datant de la Préhistoire qui y sont parsemées. Les gravures (plus de 36000 ont été répertoriées) sont protégées, et en été, seules les gravures visibles depuis les sentiers balisés sont accessibles. Il est obligatoire d’être accompagné par un guide agréé pour pouvoir approcher les autres gravures.

Par contre, en mai, il y a encore de la neige, et donc toutes les gravures ne sont pas visibles. Mais nous sommes seuls dans ce lieu magique, et nous en profitons pour sortir allégrement des sentiers à la recherche du fameux « Sorcier ». Les gravures se trouvent sur des surfaces de grès fins et de schistes colorées, appelées chiappes, dont les teintes varient du vert à l’orangé, en passant par les rouges et violets. Ces dalles furent polies par les glaciers lors de la dernière glaciation.

Les pétroglyphes sont aussi présents dans la vallée de Fontanalbe, située de l’autre coté du Mont Bégo (2872m). Leur âge est estimé à 2500 ans avant J.C., et les gravures semblent témoigner de rites sacrés et d’occupations agricoles et pastorales. Plus de la moitié des pétroglyphes représente des figures à cornes, peut-être un Dieu Taureau, maître de la foudre, qui frappe fréquemment le Mont Bégo.

Nous passons une bonne partie de la journée à parcourir la vallée en tous sens, avant de finalement descendre jusqu’au refuge CAF des Merveilles situé près du lac Long Supérieur (2111m). Le refuge est accessible par une piste qui part du lac des Mesches, la suivre jusqu’à atteindre le sentier qui permet de raccourcir la descente le long du vallon de la Minière. Le sentier descend à travers le mélézin jusqu’à retrouver la piste qui mène au parking à proximité du lac des Mesches (1380m).

Dernière modification : 30 octobre 2018
Mont Bégo (2872m)

A propos

Topo publié le 30 novembre 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par pierreLe 19 août 2011 à 08h44

    j’y suis allé du mardi 16 aout 2011 jusqu’au 18 aout 2011
    et je peut vous dire que j’ai 11 ans et c’était merveilleux

  • par Le 23 août 2011 à 17h58

    Bonjour Pierre ! Je suis bien contente que tu aies aimé cette randonnée et je te souhaite encore de nombreuses belles balades en montagne !

  • par KarimLe 27 avril 2016 à 13h32

    Bonjour,

    Superbe rando ! Elle me tente vraiment. Vous avez marché combien de km et/ou heures par jours ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !