Vanil des Cours (1562m) et Mont Bifé (1483m) en boucle par Botterens et le chalet "La Payenna"

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
990m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le Vanil des Cours et le Mont Bifé sont 2 proches sommets situés au cœur de la Gruyère. Ascension par le nord pour apprécier pleinement la descente sur la longue crête forestière et ses nombreux points de vue, parfois inattendus.

Accès

Sur l’A12, sortir à Bulle (sortie n°4). Suivre la direction de Charmey – Jaunpass. Au premier virage en épingle après la commune de Broc, prendre à gauche la route cantonale qui se dirige vers Fribourg et longe le lac de la Gruyère. Après 1km, on atteint le petit village de Botterens. Au centre, vaste parking sur la route principale, à droite juste après l’auberge du Chamois (735m).

Précisions sur la difficulté

  • Pente nord du Vanil des Cours, forestière, assez raide et très glissante par temps humide.
  • Certains passages sur la crête sont proches du précipice, notamment sur le secteur du Mont Bifé.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Swisstopo 1225 Gruyères 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Vanil des Cours - Mont Bifé
  • Altitude de départ : 735m
  • Altitude des sommets : 1562m et 1483m
  • Dénivelé cumulé : 990m
  • Distance : 12,5km

Balisage

  • Aucun balisage entre Botterens et le chalet La Payenna. L’itinéraire évolue sur sente, piste et route.
  • Blanc-rouge-blanc (chemin de montagne) à partir du chalet La Payenna jusqu’au bas de la crête (870m) en passant par les sommets.

Itinéraire

Botterens – Vanil des Cours

Du parking de Botterens, continuer au nord sur la route qui longe le lac de la Gruyère.

Après 1,3km, on arrive au hameau de Villarbeney. Prendre à droite l’unique route bordée de chalets qui s’élève sur la montagne.

Rapidement, la route devient piste et passe un dernier petit chalet à l’altitude 900m.

Vers 945m, on entre alors dans la forêt du Gros Commun. Une large sente, d’abord évidente, monte en direction du nord-est.

La sente franchit un petit ruisseau vers 1165m puis devient moins marquée, surtout lorsque le sol est recouvert de feuilles en automne.

On arrive ensuite en bordure d’alpages où la sente bifurque à gauche et reprend au nord, puis franchit un autre petit ruisseau.

On traverse alors ces alpages en passant le chalet Gros Roje (1097m) puis le chalet Papausa (1115m).

Du chalet Papausa, une route bitumée poursuit au nord (trafic quasi-nul). Après 800m, la route effectue un net virage à gauche. Au milieu de ce virage, une discrète petite sente part sur la droite à l’altitude 1132m.

Suivre cette sente qui s’engouffre dans une dense végétation. On rejoint une étroite bande d’alpage que l’on remonte dans un mouvement tournant à gauche vers le joli chalet Bimont (1248m).

Derrière le chalet Bimont, une piste carrossable confortable et peu pentue rejoint vers l’est le chalet la Payenna (1269m).

Du chalet la Payenna, on s’oriente alors plein sud pour remonter les pentes nord du Vanil des Cours.

On laisse le chalet la Bodevine sur la gauche et le chalet la Grauta sur la droite avant de débuter l’ascension en forêt. Petite sortie sur une croupe herbeuse dans les alpages du Commun Derrey puis retour en forêt sur un passage raide, aménagé d’escaliers et rampes.

Vers 1550m, on atteint l’extrémité nord de la crête. Poursuivre cette crête au sud-ouest pour atteindre peu après le sommet du Vanil des Cours (1562m), sa croix sommitale et son petit banc.

Vue principalement dégagée au sud (Préalpes fribourgeoises) et à l’ouest (Jura). On domine également le lac de la Gruyère.

Vanil des Cours – Mont Bifé

Redescendre la crête par le sud-ouest. La sente atteint un point bas vers 1420m et longe les alpages.

On laisse sur la gauche la sente qui rejoint Cerniat par le chalet des Cours et on poursuit par une courte et raide remontée en forêt. Le sommet du Mont Bifé (1483m) est alors atteint rapidement.

Bien que d’altitude moindre que le Vanil des Cours, ce petit sommet très peu fréquenté est encore plus impressionnant. Cette toute petite pointe rocheuse offre très peu de place et se situe sur un des secteurs les plus escarpés de la crête.

La vue est tout aussi dégagée au sud et à l’ouest.

Mont Bifé – Botterens

Le début de descente du Mont Bifé demande un peu d’attention car la sente longe le précipice.

On poursuit toujours en restant au plus près de la crête. La sente évolue principalement en forêt mais aussi sur quelques passages à découvert en bordure des alpages.

On effectue par 3 fois de courtes remontées, sur les points 1377, 1343 et 1312.

Tout au long de la descente, la crête offre régulièrement de magnifiques points de vue et à-pics.

L’arrivée à proximité de Châtel-sur-Montsalvens marque la fin de la crête. La sente termine face à un petit chalet en bois à l’altitude 870m.

Prendre alors à droite le large chemin forestier qui ramène par le nord sur les hauteurs du village de Botterens, puis rejoindre la route principale et le départ de la randonnée.

Dernière modification : 26 mai 2018
La Patta (1616m), Schwyberg (1628m), La Berra (1719m) par la Valsainte

La carte du topo « Vanil des Cours (1562m) et Mont Bifé (1483m) en boucle par Botterens et le chalet "La Payenna" »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Vanil des Cours (1562m) et Mont Bifé (1483m) en boucle par Botterens et le chalet "La Payenna" »

Chalet à Botterens. Dernier chalet avant la forêt (900m). Entrée dans la forêt. Forêt du Gros Commun. Forêt du Gros Commun. Chalet Gros Roje (1097m). Chalet Papausa (1115m). Départ discret de la sente (1132m) en bord de route. La sente se perd dans la végétation. Bande d’alpage où la sente est inexistante. Pentes herbeuses assez raides sous le chalet Bimont. Chalet Bimont (1248m). Vanil des Cours vu du chalet Bimont. Départ de la piste derrière le chalet Bimont. Limite supérieure de la couche de stratus (1200m-1250m). Piste entre les chalets Bimont et la Payenna. Chalet la Payenna (1269m). Chalet la Bodevine. Montée sur les pentes nord du Vanil des Cours. Passage au-dessus du chalet Commun Derrey (1372m). La combe des Envers. Montée forestière vers le Vanil des Cours. Croix sommitale du Vanil des Cours (1562m). Vue sud-ouest vers le Moléson (2002m). Banc de contemplation. Regard arrière sur l’arrivée au sommet. Vue nord-ouest vers le Jura. Vue sud sur quelques sommets des Préalpes fribourgeoises. Le sommet du Vanil des Cours avec la croix et le banc. Début de descente du Vanil des Cours. Zoom sur les stratus accrochés à la forêt. Regard arrière en descente. Regard arrière en descente. Vue est vers le Patraflon (1916m), la pointe de Balachaux (1977m) et Schopfenspitz (2104m). Montée forestière au Mont Bifé. L’étroit et très sympathique sommet du Mont Bifé (1483m). Descente du Mont Bifé. Regard arrière sur le début de descente du Mont Bifé. Descente du Mont Bifé. Regard arrière sur le Mont Bifé. Vue de la crête. Regard arrière sur la descente. Passage en amont du chalet Terroche (1307m). Regard arrière. Dent de Broc et mer de stratus. Paysage de la Gruyère et mer de nuages vus de la crête. Regard arrière sur les pentes herbeuses de Gros Monts. Remontée en forêt vers le point 1343. Vue plongeante de la crête. Passage escarpé sur la crête. La mer de stratus vue de la crête. La sente forestière suit la crête. Rocher de l’Herbausa (1152m) vu de la crête. La crête offre de nombreux points de vue. Le Gibloux (1205m) et son antenne émergent des stratus. Regard arrière sur la crête. Dernier point de vue de la crête. Descente en forêt face à la dent de Broc. Retour dans les stratus. Forêt haute de Bataille avant de rejoindre Botterens.