Vimont ou le Pic Pelé (1348m), Monts du Forez

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
300m
Durée :
demi-journée

Belle balade, dans le Nord des Monts du Forez, offrant un vrai panorama à 360°. Un peu dans l'ombre des 1634m de Pierre sur Haute, cette montagne isolée, mérite d'être connue. – Auteur :

Accès

  • De Noirétable (sortie 4 de l’autoroute A 89), prendre la D 53, direction la Chamba et Espace Nordique du Haut-Forez. Après 3 Km, prendre la D101, jusqu’au village de la Chamba. A la sortie du village, prendre à gauche, la ruelle qui passe sous l’église. Petit parking près du cimetière.
  • De Boën, prendre la direction du village de Chalmazel. Juste avant le village, prendre à droite, la D 101, direction Espace Nordique du Haut-Forez. On franchit le Col de Loge, avant de redescendre à la Chamba. Ruelle à droite, à l’entrée du village.
  • D’Olliergues, dans la Vallée de la Dore, prendre la D 37. Traverser le Brugeron et continuer la route (qui devient la D 101 en changeant de département) jusqu’à la Chamba. Ruelle à l’Est, à la sortie du village.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune, randonnée familiale. Attention toutefois aux 2 portions (530m et 330m) qui longent la route

Les infos essentielles

  • Carte : Série Bleue 2731 O au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Départ : 1080m
  • Distance  : 7,5km
  • Horaire : 1h30 environ

Balisage

  • Grand panneau au départ de l’itinéraire. Balisage blanc/jaune et 3. Balisage à toutes les intersections, du départ jusqu’à l’arrivée sur la D 101, curieusement absent ensuite. Tout comme les derniers mètres sous le sommet qui ne sont pas balisés ! Mais le topo est là !

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Suivre le chemin, qui traverse des prairies, jusque vers une petite route, que l’on emprunte sur la droite. (photo)

On quitte cette petite route, pour prendre à gauche, un chemin qui monte en forêt. (marques de balisage à chaque intersection)

Après plusieurs lacets, le chemin passe au nord du Vimont. On arrive à une intersection. Prendre à gauche le chemin évident, qui monte dans la lande sommitale. (pas de balisage, photo)

Sommet occupé par un pylône de télécommunication, panorama 360°, sur Pierre-sur-Haute, le grand voisin, les Bois Noirs, les Monts de la Madeleine, le Puy-de-Dôme, le Puy de Sancy, au loin, le Pilat. Peut être les Alpes, invisibles le jour de mon ascension.

Revenir à l’intersection sous le sommet, et prendre à gauche, au sud-ouest.

Le chemin, toujours balisé blanc/jaune et 3, va atteindre la route, la D 101.

Longer la route, vers l’est, sur 530m, balisage blanc/rouge du GR 3. On arrive au hameau de la Barbette, intersection de deux routes.

Juste après le croisement, traverser la route. Le GR 3, part à droite, au sud-est (photo), traverse un petit bois, franchit un ruisseau et arrive sur la petite route, qui dessert le hameau du Goutterin.

Suivre cette petite route (photo), qui rejoint la D 101, que l’on remonte sur 330m, jusqu’au village de la Chamba.

Notre-Dame de l’Hermitage

La randonnée étant courte, de la route entre Noirétable et la Chamba, on peut faire un détour (panneau) par ce sanctuaire perché à 1110m d’altitude. Les deux Rochers de Peyrotine, énormes blocs de granit, offrent un panorama assez remarquable.

La légende du Pic Pelé***

Il y a fort longtemps, par une froide soirée d’hiver, un groupe de jeunes gens s’en allaient faire la veillée aux " Mazioux ". A l’orée d’un bois, ils rencontrèrent un étranger qui semblait les attendre. Le jeune inconnu avait toutes les apparences d’un aimable gentilhomme avec ses cheveux bouclés tombant gracieusement sur son col, de belles moustaches conquérantes et une barbe en pointe. Il était de fort jolie tournure avec un agréable visage. Il n’en fallait pas moins pour plaire aux jeunes filles du groupe dont les regards brillaient comme des étoiles. Elles l’invitèrent donc à les suivre. On arriva ainsi chez Maître Truchecorne où le noble étranger fit sensation. On dansa, pendant que le grand-père contait l’histoire de la Bête Faramine à son petit-fils. Soudain, celui-ci s’écria : " grand-père, regarde cette bête qui lance du feu par la bouche". La bête en question n’était autre que le mystérieux étranger qui venait de se transformer en une créature diabolique aux pieds fourchus et aux yeux phosphorescents. On couru aussitôt à Saint-Jean-la-Vêtre et on ramena le curé, qui arriva tout essoufflé en brandissant son goupillon d’eau bénite et un crucifix. Le Diable dû alors reconnaître que la partie était perdue pour lui et il demanda à s’en aller. On le pria de le faire aussitôt en évitant le village. Il partit donc vers le Vimont et à son arrivée au sommet il se transforma en une tornade qui anéantit toute la végétation. C’est ainsi que depuis ce soir là, le Vimont est devenu " le Pic Pelé " !

*** Source : ICI.

Dernière modification : 20 juillet 2018
Pierre-sur-Haute (1631m) - Cols des Pradeaux, des Supeyres, du Béal et de la Loge

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 15 décembre 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par heremeLe 15 décembre 2011 à 14h40

    Comme d’habitude, beau reportage photo !

  • par Le 16 décembre 2011 à 02h13

    Merci hereme, pour tes commentaires sympas !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !