Wängerhorn (3096m) par Mottec et le col des Arpettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1540m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Peu fréquenté et plutôt sauvage, le Wängerhorn permet une vue très intéressante sur les hauts sommets (Brunegghorn, Bishorn, Weisshorn) et glaciers du Turtmanntal, notamment les superbes séracs du Turtmanngletscher.

Accès

De Sierre, remonter le Val d’Anniviers en direction de Zinal. Environ 4km après Ayer, se parquer à la sortie de Mottec, juste après le pont qui franchit le torrent de la Navisence. Possibilité de se parquer à droite sur le large accotement de la route (1556m).

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté particulière, excepté un passage raide et instable vers 2900m. Selon l’enneigement, des crampons peuvent être utiles en début de saison pour la remontée des éboulis sous le col.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Swisstopo 1307 Vissoie 1:25000
  • Tracé Swisstopo : Wängerhorn
  • Altitude de départ : 1556m
  • Altitude du sommet : 3096m
  • Dénivelé cumulé : 1540m
  • Distance : 16km

Balisage

  • Blanc-rouge-blanc (chemin de montagne) de Mottec à Barneuza Alpage (2211m).
  • Blanc-bleu-blanc (randonnée alpine) de Barneuza Alpage au sommet du Wängerhorn.

Itinéraire

Ascension

Le départ s’effectue juste avant le pont, en rive droite du torrent de la Navisence.

On suit une très bonne sente forestière qui s’élève au nord puis nord-est et passe à proximité des Mayens de Barneuza. La sente quitte ensuite la forêt (1980m) et arrive sur une clairière.

On remonte cette clairière en passant derrière un chalet (2020m) pour atteindre une piste carrossable et caillouteuse. Après 80m sur cette piste, une petite sente part sur la droite. Cette sente orientée plein nord traverse une courte zone forestière et rejoint une autre piste carrossable et herbeuse.

Suivre alors au sud-ouest cette piste qui atteint Barneuza Alpage (2211m) au bout de 800m.

Juste après le chalet, laisser sur la droite le sentier balcon qui descend vers Zinal et prendre plein est dans le vallon de la Barneuza.

La sente remonte ce vallon en rive droite et en amont d’un ruisseau jusqu’au chalet de la Remointse (2414m). Belle végétation en bordure de cette sente, dont des bruyères des Alpes et joubarbes des montagnes.

Le chalet de la Remointse se situe en aval d’une très ancienne moraine totalement végétalisée. On parcourt cette moraine sur sa crête bien identifiable pour atteindre une autre sente au point 2545.

Bifurquer alors à droite et continuer la remontée du vallon, toujours en rive droite du ruisseau. Les alpages font peu à peu place aux éboulis. La sente n’est pas toujours évidente mais de nombreuses balises (bleu-blanc) peintes sur des rochers aident la progression.

Vers 2700m, le franchissement du ruisseau marque l’entrée dans le cirque glaciaire. Le sommet du Wängerhorn se situe alors droit devant mais une barre rocheuse doit être contournée par la droite.

À partir de 2850m, la sente s’oriente alors sud-est et monte en dévers les éboulis. La pente s’incline progressivement et atteint son maximum sur un court et raide passage entre des rochers vers 2900m.

Ensuite, une pente plus modérée mène rapidement, toujours au sud-est, au col des Arpettes (3008m).

Du col, on redescend de quelques mètres pour contourner des rochers par la gauche et atteindre au nord-nord-est un autre col sans nom. On se trouve alors au pied d’une large et facile arête qui conduit, au nord, vers le sommet du Wängerhorn (3096m).

Descente

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Détail de la sortie du 23 juillet 2013

C’est une journée chaude et le début d’ascension en forêt est très appréciable.

En arrivant à Barneuza Alpage, la météo est encore stable mais les cumulus se développent à grande vitesse sur les crêtes et sommets.

L’objectif prévu est le sommet de l’Omen Roso (3031m) par la crête de Barneuza, sur un parcours hors sentier. Mais des nuages déjà bien sombres stationnent sur ce sommet et la crête. Et il est très peu probable que ces fortes ascendances cessent dans la matinée.

J’opte alors pour le "sommet B", le Wängerhorn. Le parcours est balisé et le retour serait donc plus simple en cas de dégradation rapide des conditions météorologiques.

Le balisage est en effet excellent et la montée ne pose aucun problème jusque vers 2860m. Puis d’épais névés recouvrent par endroits la fin du parcours, sous le col des Arpettes. Les crampons sont inutiles, la neige est complètement molle avec ce vent chaud. Je m’y enfonce joyeusement.

Reste le raide et court passage (2900m) sur un terrain totalement instable et inconsistant.

Du sommet, la plus belle vue concerne l’est et surtout le sud-est, le Turtmanntal (vallée de Tourtemagne) avec ses quelques 4000 comme le Brunegghorn, Bishorn et Weisshorn, entre autres. Ainsi que le Brunegggletscher et les séracs du Turtmanngletscher (glaciers).

Ce secteur est réputé très peu fréquenté. En effet, aucun randonneur croisé après Barneuza Alpage. Ce peut être alors la possibilité de voir un peu de faune. Descente tranquille en observant toutes les barres rocheuses environnantes mais 2 F/A-18 Hornet arrivent et manœuvrent au-dessus du secteur 1 heure durant, entre val d’Anniviers et Turtmanntal.

Pas de faune aujourd’hui mais de belles fleurs sur le parcours et une fabuleuse odeur de sapin en fin de descente.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Wängerhorn (3096m) par Mottec et le col des Arpettes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Wängerhorn (3096m) par Mottec et le col des Arpettes »

Sente forestière. Piste carrossable herbeuse. Panneau multidirectionnel à Barneuza Alpage. Chalet de Barneuza Alpage (2211m). Joubarbe des montagnes. Vallon de la Barneuza. Chalet de la Remointse (2414m). Regard arrière sur la crête de la moraine végétalisée. Poursuite vers le fond du vallon, en amont et en rive droite du ruisseau. Le sommet apparaît au fond à gauche. Regard arrière dans le vallon. Les éboulis qui mènent au col des Arpettes. L'arête sud facile du Wängerhorn. Du sommet, vue sur une partie de l'itinéraire de montée. Les séracs du Turtmanngletscher. Brunegghorn, Bishorn, Weisshorn (dans les nuages), Brunegggletscher et Turtmanngletscher.