Sortie du 18 septembre 2017 par Pascal La Dent du Chat (1390m) par le col du Chat

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Assez beau, gros cumulus masquant parfois le soleil. Froid en altitude.

Récit de la sortie

Une balade totalement improvisée... Cette montagne me faisait de l’oeil à chaque fois que je passais le long du lac du Bourget... Cette fois, le ciel est assez clair malgré les cumulus, il n’est pas trop tard... Pourquoi pas ? D’ailleurs, la bifurcation vers le col du Chat est juste là...

17h30, c’est parti pour la montée en forêt. Il fait assez frais, le sol est humide et assez glissant sous les chaussure pas tout à fait faites pour... Mais on monte d’un bon rythme sans trop s’essouffler, c’est l’avantage des balades à basse altitude...

La forêt omniprésente, c’est le seul inconvénient de ce parcours : On aurait souhaité avoir quelques points de vue pour profiter du paysage le long de la montée, que ce soit du côté lac ou sur l’avant-pays savoyard, illuminé par le soleil descendant... Mais, à défaut de pauses photo, la montée est rapidement expédiée. Quelques câbles sous le sommet, faciles mais dominant un raide précipice, condamnent toute perspective de faire cette ascension dans la neige hivernale.

On commencera par l’ascension du Molard Noir, point culminant de cette balade, puis on traversera vers la Dent du Chat, pour y profiter du soleil orangé du crépuscule réussissant enfin à se faufiler sous les cumulus... On profite de la vue...

19h15, descente pour aller assister au coucher de soleil sur un promontoire du versant ouest. Puis c’est la longue descente en forêt à la nuit tombante, et il faudra assez rapidement sortir la frontale pour y voir quelque chose...

Le calme sera interrompu par des bruits de feuilles mortes et de branches cassées... Bruits et grognements inquiétants... Zombie ? Loup ? Ou, plus probablement, sanglier ? On remonte pour s’éloigner, et on tape des bâtons pour faire du bruit... Au bout d’une dizaine de minutes, l’inquiétante présence s’éloigne...

On terminera le retour sans autres inquiétudes... Fin de la balade vers 21h.

Dernière modification : 19 septembre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 18 septembre 2017

Publiée le 20 septembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !