Rocher du Baconnet (1808m) "par Chauplane et la Croix des Têtes" Sortie du 21 septembre 2017

Sortie réalisée le 21 septembre 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Dominer le Trièves, apprécier le versant Ouest du Dévoluy, admirer le Mont Aiguille, observer le relief du versant Est du Vercors, penser aux facteurs d’autrefois … voilà ce que permet (entre autres) cette très belle rando, en boucle dans sa partie supérieure.

Conditions météo

Très belle dernière journée d’été. Grand beau. Températures agréables.

Récit de la sortie

Départ matinal (7H) pour ne pas être pris dans les énormes embouteillages quotidiens de Grenoble. Et nous voilà donc à 8H15 au départ, au parking du cimetière. Il fait 6 degrés lorsqu’on sort de la voiture mais le soleil est déjà là.

Claudine et moi, qui avons déjà fait cette rando en décembre dernier, allons la faire découvrir à nos ami(e)s randonneurs.

On avait prévenu ; après une petite traversée partielle et tranquille du village, ça monte raide d’un coup ; le ‘réveil’ est brutal mais l’ambiance est tellement agréable.

On retrouve avec plaisir ce sympathique ‘sentier du facteur’ et avec non moins de plaisir le hameau de Chauplane où on constate la présence de panneaux qui n’existaient pas en décembre 2016, et qui indiquent clairement l’accès à l’Alpage.

On remonte l’Alpage où quelques traces de gelée blanche persistent.

On fait d’assez fréquents courts arrêts pour se régaler de la vue sur le Mont Aiguille et sur son voisin le Grand Veymont. Les habitants (bovins) de l’alpage nous regardent passer avec curiosité et certaines bêtes, plus craintives, partent dans la descente pour s’éloigner de ces vilains bipèdes.

Il est un peu plus de 11H lorsque nous sommes au sommet où il n’y a personne. On voit quelques personnes du côté du Serpaton. Compte tenu de l’heure, déjà lointaine, du petit déjeuner, le pic-nic est apprécié … et la sieste au soleil également.

Descente ponctuée encore de deux longs arrêts pour apprécier le calme, la douceur du soleil et le paysage. Quelle chance d’être ici !

Le ruisseau de Chauplane crie famine ; l’été a été sec.

Et nous voilà à Chauplane puis aux voitures à 15H où nos ami(e)s expriment leur satisfaction (on ne les a pas forcés !) d’avoir découvert cette belle balade.

A refaire bien volontiers.

Dernière modification : 23 septembre 2017

Photos « Rocher du Baconnet (1808m) "par Chauplane et la Croix des Têtes" »

Départ tranquille et paisible dans St Michel les Portes. Trois rangs de génoises pour décorer le toit de cette belle maison. Belle vue déjà sur le Grand Veymont ; le Pas des Bachassons qui donne accès à son versant sud est visible à l'ombre à gauche. Tout est prévu à Chauplane ! Précision utile car c'est vrai qu'on a l'impression d'emprunter un chemin privé. On passe effectivement tout près de cette belle maison. Belle maison bien fleurie. Et oui, le facteur passe encore à Chauplane ... mais n'y vient certainement plus à pieds. Petit zoom sur le fier Mont Aiguille. Col de l'Aupet à droite du Mt Aiguille, surplombé par les Rochers du Parquet. C'est encore un peu tôt pour les belles couleurs d'automne sous le Gd Veymont. On évolue tranquillement en bordure de crête. La montée est assez longue jusqu'au Rocher du Baconnet. Herbe un peu sèche mais air pur pour les occupants du lieu. Vue vers Gresse-en-Vercors. Chartreuse (à gauche), Belledonne, Taillefer ; la vue est belle. Un peu de brume en fond de vallée. Zoom sur les falaises du Grand Veymont. Et le village de Gresse-en-Vercors tout en bas. Grande Moucherolle (à gauche) et Rochers des deux Soeurs (Agathe et Sophie). Belle couleur bleue du lac du Monteynard. L'herbe est peut-être meilleure au sommet ? Elles sont belles et confortables ces crêtes. Vue arrière sur la crête. Cairn sommital avec Dévoluy sur l'horizon. En cours de descente on apprécie encore la vue. Et on a longuement le Mont Aiguille en ligne de mire. Quelques belles toitures de St Michel les Portes.