Rocher de l’Eissassa – Pic Nord (3048m) Sortie du 18 août 2017

Sortie réalisée le 18 août 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un gros sommet belvédère, à grand intérêt panoramique idéalement placé entre Ubaye et Queyras. J'ai réalisé en boucle par l'arête sud-est (descente). "Balade" réalisée en solo...

Conditions météo

Grand Beau, sans vent et très chaud !

Récit de la sortie

L’ascension

8h28 pour être exact Fred me laisse à Maljasset, je prends mon sac et mes bâtons et c’est parti pour une ascension express !

Dès la traversée du village j’envoie du "steak" comme dit Fred et puis je prends petit à petit un gros rythme (+650m D+/h)...

9h20, je suis déjà arrivé à la Cabane du Tronchet et j’ai pas encore senti la pente... C’est ce que j’appelle avoir la caisse, l’entraînement ça paye toujours et ça ne fait que commencer pour mon cas.

9h45, j’arrive au Col Tronchet où je m’octroie quand même une petite pause, j’ai pas envie de me griller pour les deux prochains jours Ascension du Sirac, un objectif majeur de l’été donc je m’économise un petit peu même si je vais vite pour la plupart des gens...

La traversée de la face ouest du Rocher de l’Eissassa vers la bosse herbeuse se passe plus lentement au vu du terrain à chamois et de la pénibilité du truc...

Arrivée sur la bosse herbeuses je décide de me tester un peu sur le cône d’éboulis : 5mn pour le gravir jusqu’au pied du couloir, c’est à dire 80m...

J’ enfile mon casque à l’entrée du couloir puis le gravit avec beaucoup de précautions même s’il n’y a rien de compliqué.

Je repère assez facilement la rampe de sortie du couloir vers la face pierreuse finale puis continue mon ascension avec un rythme régulier de 500m D+/h.

L’arrivée sur l’arête sommitale à été un grand moment pour moi surtout quand j’ai aperçu le Sirac dans le fond !!!

Et le sommet, quelle beauté, moi qui aime la solitude et les ambiances sauvages j’ai été servi.

Je me fais une petite pause où je me prends une pâte de fruits et quelques photos puis repart tout de suite.

Mais au sommet je me suis posé la question de la redescente par l’arête et je m’y suis lancé pour de bon...

De la pure improvisation, de la vraie montagne en fait comme les pionniers.

Et oui ils avaient pas de topos avant ils faisaient au feeling au cas où certains l’auraient oublié !

Descente par la voie normale

Suivre en sens inverse l’itinéraire de montée

Descente par l’arête sud-est

Du sommet descendre par le fil de l’arête jusqu’au 1er gendarme effilé : prendre une vire exposée à main droite à l’approche de celui-ci.

Rester ensuite sur le fil un petit moment (désescalade exposée 2a).

Puis depuis la 1ère brèche continuer sur le fil jusqu’au 2ème gendarme (2992m).

Pour descendre le 2ème piton soit :

  • Rester sur le fil puis prendre une cheminée raide à main droite (3a+ en rocher pourri) et rejoindre la 2ème brèche
  • Directement descendre à main droite puis négocier un mur de roche délitée (5m, 3a) avant de revenir à la 2ème brèche.

Contourner le 3ème gendarme par le versant ouest (passages indiqués par des petits cairns discrets).

Prendre une vire détritique et remonter à la 3ème brèche par un couloir raide (40°).

Gravir ensuite le 4ème gendarme (2996m) par le fil (2a et rocher incertain).

Et le redescendre par l’éperon de droite sur 30m avant de retraverser toute la face ouest du 4ème piton par des dalles raides (2a+/2b) et rejoindre la 4ème brèche juste derrière.

Depuis la 4ème et dernière brèche négocier la dernière antécime (2971m) soit :

  • Le fil : 2b en rocher dégueulasse (l’option que j’ai choisi et croyez-moi j’ai eu des sueurs froides tellement c’était tendu et pourtant j’en ai fait des terrains pourris...)
  • Les vires du versant nord-ouest : T5-, l’option la plus sûre et rejoindre l’antécime 2971m derrière très facilement.

Du sommet 2971m redescendre au Col Tronchet vraiment facilement par une sente et un pierrier très ludique si on aime cela...

Légère description de la descente

Je prends donc mon envol vers ces chemins du ciel !

L’arête se passe très bien dans son ensemble, juste un petit coup de peur juste avant la dernière antécime, après avoir traversé les 4 gendarmes. il est vrai que cette dernière remontée est très délicate si l’on ne prends pas le bon passage !
Description de l’itinéraire un peu plus haut.

Arrivée à l’antécime je me pends enfin ma grosse pause de la journée (20 minutes de détente et pause déjeuner)

Puis je redescends l’antécime très rapidement en utilisant les pierriers, hyper ludique tout ça...

Je rejoins enfin le Col Tronchet à 13h30

Et une demi-heure plus tard je rejoins déjà Maljasset après une descente en mode trail. La prochaine fois je prends mon petit sac de trail, ça ne sert à rien de se charger inutilement...

Fred arrivera finalement 20 minutes plus tard, à 14h20 au parking me chercher.
Lui n’est pas fatigué... ;)

Dernière modification : 7 octobre 2017