Tête de Cialancioun (3023m) Sortie du 5 octobre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension d'un sommet frontalier dévoilant une vue panoramique de toute beauté sur l'italie, l'Ubaye, le Queyras et les Écrins.

Conditions météo

Beau temps frais avec ciel bleu sans nuages. Belle lumière et bonne visibilité.

Récit de la sortie

De par la longueur du parcours et la recherche d’itinéraire la Tête de Cialancioun est un sommet magnifique qui se mérite.

Aimant bien le lac du Roure et après avoir étudié la carte j’ai trouvé un petit itinéraire qui diffère légèrement du topo permettant de visiter rapidement ce lac avant d’entamer la montée sommitale.

Je vous décris notre périple.

Lever 3h30 pour un départ de Briançon vers 5h. Arrivée à 7h à Maljasset.
Départ dans la froideur de l’ombre matinale vers 7h15.

On monte vers le col de Mary par le Grp. Vers 2600m et 350m avant le col on quitte le GR pour s’élever tranquillement à gauche vers la Tête de Cialancioun en suivant la trace d’un infime talweg.(voir vidéo)

Par une montée peu soutenue on gagne aisément un large replat où l’on aperçoit quelques cairns.

On vire à 90° vers la gauche en suivant les cairns qui mènent au sentier du lac Supérieur du Roure, celui qui est rond.

Après avoir contourné par la droite l’extrémité sud du lac on remonte légèrement sur le talus de la rive gauche du talweg du Béal du Roure en suivant les cairns pour éviter les chutes de pierres qui peuvent descendre en rive droite.

Puis on emprunte sa partie centrale avant de virer à droite dans les éboulis.
Les cairns sont difficiles à repérer avec le soleil de face et la progression dans ce dédale de roches devient pénible.
Mais par un cheminement judicieux ils conduisent au pied du vallon qui descend du col de Cialancoun.

Par une bonne grimpée entrecoupée de pauses dans la raide pente on parvient au Pas de Cialancoun.
De là on remonte comme dans le topo la croupe nord-est du pic jusqu’à la Vierge.

Après une petite pause contemplative au pied de la Madone on gagne le sommet orné de son cairn.

Magnifique panorama comme c’est souvent le cas la-haut avec ici l’avantage d’apercevoir des cimes particulièrement déchiquetées marbrées de vert et de rose.

Après s’être longuement extasié devant ce paysage féérique, on effectue le retour pour un gain de temps par une descente directe vers la Bergerie Supérieure de Mary.
C’est à dire non pas par le balisage actuel qui au cours de la saison estivale évite la bergerie mais par celui qui figure sur la carte de l’IGN, les ovins étant redescendus sur Maljasset.

J’ai réalisé une vidéo qui décrit bien l’ambiance de ce parcours et qui montre tous les points de notre passage. Qualité réglable jusqu’à 1080p en cliquant sur HD.

Dernière modification : 10 octobre 2017

Photos « Tête de Cialancioun (3023m) »

Premiers reflets du jour naissant sur le Panestrel et la Font Sancte Aiguille large et Aiguille Pierre André Aiguilles de Chambeyron et de Chillol Lac Supérieur du Roure Lac Supérieur du Roure La Madone de Cialancioun Brec de Chambeyron, Aiguille de Chambeyron, Aiguille de Chillol, Mortice, Pic des Houerts  Mortice, Pic des Houerts, Panestrel, Font Sancte, Écrins Pointe Haute de Mary, Dents de Maniglia Dents de Maniglia, Pointe du Fond du Roure, Mont de Maniglia Pelvo d'Elva, Rocca la Marchisa, Monte Albrage Dernier regard sur la Tête de Cialancioun