Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de Couchage - Femme - Rook (...) PROMO

    250 € 200 €

  • Veste de protection, en Gore-Tex (...) PROMO

    700 € 490 €

  • Chaussures de grande randonnée femme (...) PROMO

    250 € 236 €

  • Raincover pour sac à dos - Millet

    20 €

Conditions météo

Grand beau, quelques cirrus décoratifs l’après-midi.

Récit de la sortie

Une sortie sans prétention, la première motivation étant surtout de trouver un lieu idéal pour assister au coucher de soleil... La barrière est du Vercors est à proximité, permettant de profiter de beaux panoramas sans trop se fatiguer...

Départ vers 15h en direction des Allières. Le Pic Saint-Michel ? Pourquoi pas, mais son ascension se fait sur une "autoroute" avec la foule. Gardons plutôt cela pour l’hiver ! De l’autre côté du col de l’Arc, il y a aussi la Crête des Crocs et les Rochers de l’ours, un peu plus élevés, et surtout beaucoup plus sauvages et moins fréquentés...

A la différence du topo, on rejoint l’extrémité nord de la Crête des Crocs par une sente confirmée par des cairns montant droit dans la pente du versant ouest le long du rebord, offrant une superbe vue sur le Pic Saint-Michel. On pourra ensuite parcourir la totalité de la crête vers le sud, parcours esthétique sans difficultés.

Il faut ensuite descendre pour trouver le pas permettant de franchir la barre rocheuse pour rejoindre la pierre Vivari. De visu d’en haut, c’est dissuasif, il faut savoir que ça passe ! La corde fixe est toujours en place, mais sa solidité est douteuse, notamment par l’usure de la corde aux points d’ancrage. Il vaut mieux s’en remettre aux prises sur le rocher, et saisir la corde juste au cas où...

La suite du parcours se fait sans aucune difficulté. Remontée aux Rochers de l’Ours, on s’y pose pour casser la croûte face au soleil descendant. Des cirrus épars décorent le ciel, offrant la perspective d’un coucher de soleil coloré... Le soleil descend sur l’horizon, la crête se colore de jaune, d’orange de rouge...

19h, le soleil s’est couché. Il n’y a plus qu’à plonger sur la sente du versant ouest en direction du sentier Gobert, sous un ciel bariolé de quelques cirrus rouges... Retour tranquille mais longuet sur le sentier à la nuit tombante, il faudra sortir la frontale pour les passages en forêt. Fin de la balade vers 20h30.

Dernière modification : 12 octobre 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 10 octobre 2017

Publiée le 12 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 octobre 2017 à 19h16

    Bonjour,
    Merci pour la jolie balade en images, qui était l’une de mes classiques particulièrement appréciées... Ca fait envie ! ;)

  • par Le 15 octobre 2017 à 23h47

    Salut Pascal.
    A chaque fois que tu randonnes sur les crêtes des falaises est de la Chartreuse ou du Vercors, tu nous ramènes de magnifiques clichés de ces crêtes !
    Merci pour ce régal !
    Ce WE, j’ai enfin pu profiter d’une météo de rêve comme je n’en avais pas vu depuis des mois. J’ai ainsi pu admirer les magnifiques couleurs des vignobles alsaciens au milieu des sous-collines vosgiennes.
    Et à mon retour, quel bonheur d’admirer tes clichés dans un tout autre registre !
    J’aime particulièrement tes photos #12, #23, #25, #29 et #31, mais les autres sont très chouettes aussi ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !