Col de Drouillet (2235m) par le Vallon de Truchière Sortie du 14 octobre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand beau.

Récit de la sortie

Dans le Dévoluy, il n’y a personne. C’est le constat auquel j’ai abouti après trois randonnées solitaires effectuées dans les vastes espaces sauvages du massif l’année passée. Peu ou pas de chemins balisés, il y a en ces lieux une grande liberté, et c’est elle qui m’attire en ce mois d’octobre décidément favorable à la randonnée. A 7h30, alors que je me chausse, il fait déjà 6°C à 1200m d’altitude. La journée s’annonce chaude.

L’idée de cette sortie est de visiter deux de ces splendides vallons qui traversent et transpercent le massif. Montée au Col de Drouillet (frontière entre les Hautes-Alpes et l’Isère) par le vallon de Truchière, et descente par le vallon des Narrites, après avoir fait le tour des vastes espaces lunaires entre la Tête de l’Aupet et la Tête d’Auriol. Très vite, et malgré la présence d’une sente discrète, le cheminement s’effectue à vue, en visant la base de la crête d’Auriol. Le cheminement est ludique dans une zone au boisement clairsemé, dans les chaudes couleurs du matin. La randonnée étant orientée est-ouest, le soleil vient très vite réchauffer le corps.

J’arrive rapidement à la cabane pastorale, où il y a de la vie ! Un troupeau de mouton, une bergère fort sympathique, et trois patous très amicaux, qui ont à coeur de démontrer que la mauvaise réputation qui accompagne ces chiens de bergers n’est pas toujours justifiée. Après avoir discuté itinéraire avec l’occupante des lieux, je poursuis ma route en tirant ouest/sud-ouest pour atteindre la base du vallon de Truchière. A mesure que l’espace se resserre, avec à gauche les hautes falaises de la Crête de l’Etoile, je me rappelle pourquoi j’aime autant ces lieux : c’est une sensation intense de dépaysement, Pas un bruit. Ou plutôt si, un sifflement énervé de chamois, dans les pentes sous la crête d’Oriol, qui semblent désapprouver ma présence. De toute évidence, je suis leur premier (et peut-être unique) humain de la journée.

Au col de Drouillet, je ne m’attarde pas tellement ni sur la vue sur le Diois et le Vercors, ni sur la contemplation d’une harde de bouquetins sous les pentes du Petit Ferrand. Je suis obnubilé par le paysage lunaire qui s’offre à moi, sous la crête des Grépoux et jusqu’à la Tête de l’Aupet. Des éboulis à peine striés de quelques lignes herbeuses, un paysage torturé et paisible à la fois. A vue toujours, j’effectue donc le tour des rochers dits "des Prêtres" pour m’en aller découvrir le vallon des Narrites. Herbeux, rocheux, tantôt en pente douce, tantôt brut, il est à l’image du massif, et offre une vue imprenable sur la Montagne de Faraut. Au loin, les Ecrins et le plateau de Bure se laissent voir dans leur majesté.

6h après le départ, retour au véhicule, avec déjà un fort goût de reviens-y : le Dévoluy, sans doute un des plus beaux massifs alpins. Le plus dépaysant, c’est certain.

Dernière modification : 14 octobre 2017

Photos « Col de Drouillet (2235m) par le Vallon de Truchière »

Au départ, chaudes couleurs Au fond, le plateau de Bure Les deux vallons du jour, de part et d’autre de la crête d’Oriol Vers le Rocher Rond Vers les Ecrins Le Plateau de Bure à contre-jour L’entrée du vallon de Truchière Dans le vallon de Truchière Dans le vallon de Truchière Dans le vallon de Truchière Dans le vallon de Truchière Dans le vallon de Truchière, vue arrière sur la montagne de Faraut Les contreforts de la Tête d’Oriol La Tête de l’Aupet entre les Prêtres et la Tête d’Oriol Pierrier à descendre puis à remonter Le col, entre ombre et lumière La Tête de l’Aupet et les Prêtres Sentinelle Le col de Drouillet en approche Les Prêtres, la Crête d’Oriol, le vallon de Truchière Vue sur le Diois et le Vercors Vue sur le Diois et le Vercors Harde de chamois Sous le Petit Ferrand Tête de l’Aupet, les Prêtres Tête de l’Aupet, le Rougnou Vers les Ecrins Rochers près de la Tête de l’Aupet Vue arrière vers la Crête des Grépoux Le haut du vallon des Narrites La Tête d’Oriol Dans le vallon des Narrites Dans le vallon des Narrites La Montagne de Faraut La Montagne de Faraut, le Col du Noyer