Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 1er octobre 2017 par Shadak Combe de la Grande Valloire et ses lacs (lac de la Folle, lac Blanc, lac Noir, lac Glacé)

Retour dans la combe de la Grande Valloire pour découvrir 2 des magnifiques lacs au-dessus du premier chalet.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Un peu nuageux sur le bas, mais le haut était bien ensoleillé et très agréable

Récit de la sortie

J’avais tenté cette sortie au printemps, mais je n’étais pas en forme ce jour-là et la météo nuageuse m’avait découragée avant d’atteindre le premier Chalet de la Grande Valloire. Je revenais donc avec l’objectif de terminer ce que j’avais entamé et d’atteindre les lacs.

J’ai encore eu du mal à me lever de bonne heure et je ne démarre qu’à 11h mais le soleil commence à peine à arriver dans la vallée. Les nuages restent accrochés aux sommets et je commence à me demander si je ne vais pas encore passer la journée dans la brume. J’attaque néanmoins la montée avec l’espoir que ça s’améliorera pendant que je monterai.

Au niveau du pont, je choisis de prendre le chemin du Chalet de la Fouetterie pour éviter le passage câblé à gué. Ça monte régulièrement et rapidement, je pénètre dans le nuage. L’ambiance est feutrée mais assez lumineuse.

1h30 après mon départ, je débouche au soleil, juste en arrivant au chalet de la Fouetterie. Les couleurs sont magnifiques et l’effet de la mer de nuages également.

La traversée vers le premier chalet de la Grande Valloire est facile et permet d’admirer la vue. Je continue ensuite vers le lac Blanc. Celui-ci est d’une jolie couleur turquoise.

Je monte la butte à l’ouest à la fois pour bénéficier d’une vue plongeante sur le lac Blanc et pour aller voir le lac de la Folle. Le détour vaut vraiment le coup et j’admire longuement les points de vue.

Mon départ tardif m’oblige à faire un choix entre visiter les autres lacs ou redescendre en passant par les chalets de Tigneux. Je choisis la 2ème solution et redescends vers le premier chalet.

La longue traversée jusqu’au Crêt du Tambour me permet de profiter du soleil et de la mer de nuages qui ne se dissipe pas. Après un coup d’œil au lac du Léat, je replonge dans le nuage pour rentrer sans me presser.

J’ai adoré le décor au niveau du lac et les points de vue de cette rando. Il est certain que j’y reviendrai pour aller voir les autres lacs (et peut-être tester un autre itinéraire plus compliqué en passant par la Grande Roche).

Dernière modification : 21 octobre 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 1er octobre 2017

Publiée le 21 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 octobre 2017 à 10h59

    Si le lac Blanc est blanc justement, cela veut-il dire que le glacier d’Arguille est toujours vivant ?

  • par Le 25 octobre 2017 à 12h38

    Il doit rester un tout petit peu de glace dans le glacier mais je ne pense pas que le lac Blanc reste blanc une majorité de l’année. En même temps, avec le beau turquoise qu’il affiche, ca serait dommage qu’il soit gelé.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !