Tête Nord des Fours (2756m) par les Contamines-Montjoie Sortie du 24 octobre 2017

Sortie réalisée le 24 octobre 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un saupoudrage d'automne pour profiter d'un rafraîchissant panorama sauvage...

Conditions météo

Grand beau, se voilant un peu l’après-midi. Bonne visibilité. Frais en matinée, se radoucissant fortement durant l’après-midi.

Récit de la sortie

Après un weekend dans les froids nuages laissant espérer le retour de na neige à moyenne altitude, voici un mardi de beau annoncé, offrant l’opportunité d’aller voir tout cela...

Où profiter d’un premier saupoudrage ? Un grand classique serait le lac Blanc dans les Aiguilles Rouges, juste en face du Mont Blanc... Hélas, l’ouverture du téléphérique de la Flégère laissait craindre la foule... Allons plutôt plus au sud, direction les lacs Jovet, certainement pas encore gelés...

Départ vers 12h30 de Notre-Dame-de-la-Gorge, montée rapide de la voie romaine... Il faisait froid le matin mais l’air s’est vite réchauffé, la neige fond...

On poursuit vers le fond de la combe... Au dessus de 1600m, la neige tient encore bien au sol... Plusieurs traces me précèdent, elles bifurquent toutes vers les lacs Jovet, sauf une qui semble continuer sur le chemin du col du Bonhomme. Pourquoi pas ? Je connais déjà bien les lacs, et le col offre un meilleur panorama en cette journée très peu brumeuse...

On poursuit donc vers le col... Mais la trace fait rapidement demi-tour. Ce sera donc à moi de faire la trace dans la neige, heureusement il n’y en a pas trop.

Montée vers le col du Bonhomme. Plus on monte, plus la neige se fait présente... Mais ce sera surtout arrivé au col que la progression sera pénible, le vent ayant déplacé la neige en grosses accumulations dans lesquelles on s’enfonce... 15h, déjà la fin de la balade ? Non, poursuivons quand même un peu pour voir sur le sentier du col de la Croix du Bonhomme, de visu pas trop enneigé...

On poursuit donc dans un magnifique paysage s’ouvrant sur le Beaufortain fraîchement reblanchi... On fait la trace sur cette section du TMB, qui pour cette magnifique journée aura été réservée pour moi tout seul.... D’ailleurs, il n’y a certainement aucune présence humaine sur tout cet immense pan de montagne se déroulant à mes pieds...

La traversée vers le col de la Croix du Bonhomme est longue, traversant quelques cuvettes visiblement bien enneigées... Quittons donc le sentier pour monter au mieux, en direction de cet abominable pylône posé sur la crête... Bonne idée, car malgré quelques brassages, cela permet de monter directement en direction de la Tête nord des Fours, sans même avoir à traverser les grandes étendues du col des Fours... D’ailleurs, le sommet est juste là, au bout de cette crête débonnaire... Il est 17h, la vue est magnifique, sur le Beaufortain, derrière la Vanoise et les Alpes Grées, et tellement d’autres massifs que la clarté de l’atmosphère permet d’apercevoir... seul bémol, des voiles nuageux tamisent de plus en plus le soleil.

17h30, plus qu’une bonne heure de soleil, il faut quand même penser à descendre... Retour par le même itinéraire, facilité par la trace déjà faite. On s’arrêtera pour une pause un peu avant de rejoindre le col du Bonhomme, histoire de ne pas basculer dans l’ombre avant que le soleil ne se soit couché, et de profiter au maximum des couleurs, hélas un peu délavées par les voiles nuageux...

19h, le soleil s’est couché, on plonge dans la longue descente en direction du val Montjoie, dont une bonne partie se fera de nuit. Malgré l’absence de lune, la nuit est plutôt claire, et on ne sortira la frontale que pour la descente finale de la voie romaine, profitant autant que possible du calme de la nuit avant de s’enfermer dans une bulle de lumière. Petite crainte pour les dalles rocheuses humides du bas de la voie, heureusement l’air est suffisamment doux pour ne pas regeler cette humidité. Fin de la balade vers 21h.

Dernière modification : 26 octobre 2017