Sortie du 28 octobre 2017 par Dyn’s Crête de la Taillante - Pic Sud (3178m)

Après le Pic Nord de la Taillante, il me fallait bien visiter le Pic Sud ! Une ascension relativement courte mais se déroulant dans une raide face en louvoyant parmi les grandes dalles de marbre caractéristiques de cette emblématique montagne taillée tel le fil d'un rasoir.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Voile nuageux à la montée se dégageant à la descente avec le vent.

Récit de la sortie

La Taillante est une montagne unique, l’une des plus charismatiques des Alpes. À n’en pas douter, elle offre des ascensions riches en émotions ! Qui ne rêve pas de gravir cette crête des plus tranchantes ! Cet été, avec un ami, nous avions gravi le point culminant du Pic Nord. Une ascension magique à nulle autre pareille ! De retour dans le secteur pour un séjour automnal, je ne résiste pas à l’envie d’y remonter. Rien que de se préparer à une telle ascension, cela vous gonfle le cœur ! Cette fois-ci, je me lance pour le Pic Sud en solo...

Départ à 9h00 du parking. En une vingtaine de minutes, je rejoins le col Vieux, la vue se dévoile sur la sublime montagne... Le cheminement n’est pas difficile à repérer mais on se demande bien si l’on peut réellement grimper cette raide dalle de marbre ! L’approche jusqu’au pied du premier ressaut se déroule quasi en hors sentier. Une sente intermittente et quelques cairns jalonnent cette première partie de l’itinéraire.

La rampe m’expédie sur une vire herbeuse puis sur le replat au pied de la face terminale. D’entrée de jeux, il me faut franchir un raide escarpement. La suite se fait moins raide avec beaucoup de traces parmi les premières dalles. Au fur et mesure de la montée, la pente s’accentue fortement, les traces sont de moins en moins évidentes et les dalles deviennent presque omniprésentes. Quelques ressauts sont à grimper. À plusieurs reprises, je franchis directement les dalles. Les semelles adhérent bien mais la prudence est primordiale, une chute serait bien malvenue ! Je trouve tout de même mon chemin jusqu’à la crête sommitale et débouche sur une petite plateforme à gauche du sommet. Encore quelques pas sur le fil et c’est bon ! Pic Sud atteint !

Panorama avec ciel voilé mais très limpide. À l’horizon, la vue porte jusqu’au Mont Rose avec le Cervin, le Mont Blanc, les géants de Vanoise avec la Grande Casse, ... Les loungta, les drapeaux de prières tibétains, me rappellent les beaux souvenirs de montagne vécus au Népal... Pas croyant pour un sou, je remercie tout de même la Vie et la Montagne pour ce qu’elles nous offrent : des moments intenses et singuliers d’une beauté pure et sauvage...

Le voile se perce, le vent débarque pour le dilater. Il va falloir redescendre ! Des rafales rendraient bien inconfortable la plongée dans la face. Je tente quelques passages directement sous le sommet mais, plus bas, de grandes dalles infranchissables m’obligent à effectuer une traversée. Je retrouve le ressaut clé puis mon itinéraire de montée. Je désescalade l’escarpement et reviens sans encombres au petit replat. S’ensuit de la vire herbeuse et de la rampe en sens inverse. Puis, je regagne les belles pelouses dorées disséminées entre les rochers. Petite pause proche du col Vieux pour admirer cette merveille qu’est la Taillante ! Voilà mon séjour automnal se termine ! À refaire, sans hésiter !

Dernière modification : 18 décembre 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 28 octobre 2017

Publiée le 7 novembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !