Tête de Garnesier (2367m) - Tête des Ormans (2140m) par le Col de Plate Contier Sortie du 3 novembre 2017

Sortie réalisée le 3 novembre 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Cette sortie est un bon aperçu de ce que le Dévoluy peut offrir au randonneur : un savoureux mélange de sentiers débonnaires et d'à-pics impressionnants qui côtoient d'autres itinéraires insoupçonnés pour atteindre les grands sommets, dans une ambiance très minérale qui ravira les amateurs de piles d'assiettes bien rangées.

Conditions météo

Beau temps toute la journée, avec voile nuageux arrivant en milieu d’après-midi.
Terrain bien sec tout du long et bien balisé.
Quelques zones de labours de sangliers à signaler dans la forêt de mélèzes.

Récit de la sortie

De retour dans le Dévoluy, cette fois par beau temps pour compenser la semi-déception de la dernière fois au Bonnet de Calvin.
Départ pas très matinal pour la saison, compte tenu de l’heure d’hiver, mais malgré tout je suis serein pour ce sommet modeste sans grande difficulté.
Le parking des Chabottes situé au terminus de la route forestière du Rioufroid a des allures de bout du monde comme c’est souvent le cas dans les fonds de vallée peu accessibles.

Après un début à découvert dans le vallon de Garnesier, le sentier traverse une superbe forêt de mélèzes bien agréable à marcher. La montée continue ensuite tranquillement jusqu’au col de Plate Contier qui laisse voir tout le versant Ouest de la Montagne d’Aurouze (Plateau et Pic de Bure, Tête des Pras Arnaud, Tête de la Cluse) et ses paraboles qui brillent au soleil.

La suite du sentier devient plus raide et traverse un long pierrier sous la Tête des Ormans, entre sa crête et une barre rocheuse, avant de rejoindre un petit replat au Pas de l’Agneau. A partir de là, le vide est tout proche sur la droite : un vaste cirque profond et austère est dominé et encerclé par un ensemble de crêtes et de sommets de plus de 2000m d’altitude, avec des pentes constituées d’escaliers dévoluards typiques de la région.

La trace est bien marquée de cairns jusqu’au sommet, avec quelques passages où on peut se permettre d’improviser en évoluant sur la ligne de crête, signalée par des traits de peinture verte sur fond blanc qui matérialisent la frontière départementale.

Depuis le gros cairn sommital, c’est un panorama exceptionnel qui s’offre à ma vue : on distingue des sommets très lointains dans toutes les directions, sans oublier quelques monstres sacrés du secteur : Grand Ferrand, Obiou, tout cela sous l’oeil de nombreux vautours qui tournoient au-dessus de ma tête.
Je m’installe pour une pause pique-nique-sieste d’une heure, en enfilant le coupe-vent parce qu’il fait frais.

Pour la descente, pas trop le choix : c’est un retour par le même itinéraire jusqu’au bout. Au passage devant un observatoire attaché à un arbre, je monte sur la chaise perchée à 5m pour tester l’installation. Qui l’utilise le plus entre les chasseurs et les ornithologues ? Je l’ignore...

Arrivée au parking du départ à une heure tout à fait honorable.
Sur la route du retour, j’aurai le droit à un superbe coucher de soleil rosé sur le Grand Ferrand et la Tête de l’Aupet.

Dernière modification : 4 novembre 2017

Photos « Tête de Garnesier (2367m) - Tête des Ormans (2140m) par le Col de Plate Contier »

Tête de Garnesier depuis le vallon Tête de Garnesier depuis le vallon observatoire installé dans un arbre magnifique sentier à travers les mélèzes Tête de Garnesier et Pas de l'Ane Tête de Garnesier et mélèzes témoignage extra-terrestre à déchiffrer... ou simplement traces de termites sommet sans nom au Sud du col de Plate Contier sous le col de Plate Contier pierrier sous la Tête des Ormans col de Plate Contier Montagne d'Aurouze : Tête de la Cluse, Tête des Pras Arnaud vue vers le Sud depuis le col pentes sous la Tête des Ormans, début de la traversée du pierrier Tête de Garnesier au bout de la courbure vallon de Garnesier et col de Plate Contier dans le rétro : pentes de la Tête des Ormans Tête de Garnesier depuis le Pas de l'Agneau Roc de Garnesier depuis le Pas de l'Agneau vallon de l'Abéou, au fond : Tête de Vachères et Aiguilles de la Rama au premier plan : Rochers de la Baume, au centre : Tête de Merlant, Chauvet, derrière : Montagne de Faraut, au fond : Ecrins Tête des Ormans et Pas de l'Agneau falaises sous la Tête de Garnesier cairn au sommet de la Tête de Garnesier, au fond : Montagne d'Aurouze de gauche à droite : Roc de Garnesier, Grand Ferrand, Tête de Vachères, Obiou (petit bout qui dépasse) de gauche à droite : Roc de Garnesier, Grand Ferrand, Tête de Vachères, Obiou (petit bout qui dépasse) Pas de l'Ane, Chamousset, au fond : Trièves et Vercors nappes de brume vers le Sud, au fond à droite : le Mont Ventoux les vautours ne se lassent pas de tourner en rond dernier regard sur le cairn sommital les ravages du gui dans la forêt