Croix de Chamrousse (2253m) par Roche Béranger

Sortie réalisée le 7 novembre.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Entrée en matière hivernale, version coucher de soleil en bord de mer (de nuages)...

Conditions météo

Grand beau au dessus d’une épaisse couche de nuages bas culminant vers 2000m, montant vers 2300m en cours d’après-midi, puis redescendant un peu. Froid dans la couche, doux au dessus.

Récit de la sortie

Une journée qui s’annonçait finalement belle en altitude, au dessus de 2000m... On s’improvisera finalement une petite balade d’après-midi. Pas de raquettes, il faut monter haut pour voir le soleil, et en haut il y a de la neige... Bon, le mieux c’est d’aller à Chamrousse...

Départ vers 13h. Il fait froid dans les nuages, tout est givré, beaucoup plus de neige qu’anticipé, sans raquettes ça va être pénible... Parti au départ en direction des lacs Achard, le manque de traces rendra finalement la montée par les pistes de ski plus raisonnable... Heureusement, certaines ont été damées pour préparer la sous-couche.

14h, sur les crêtes en direction de la Croix de Chamrousse. On s’extirpe finalement des nuages, grand bleu au dessus dans un air doux... Sommet à 14h30. Le paysage est magnifique, ambiance de grand beau hivernal sans les cohortes de skieurs, seul quelques sportifs ont fait la montée à ski...

Pour la suite ? Allons donc à la Botte, petit sommet beaucoup plus sauvage et offrant une magnifique vue pas trop loin... On le montera sur des rochers magnifiquement givrés, puis on s’offrira une belle pause au sommet.

Mais voilà, cette belle couche nuageuse qui faisait le paysage prend inexorablement de l’altitude. Passages de nuées de plus en plus insistants, le panorama disparait et on est soudain plongé dans un vent froid... 16h, on quitte à regret le sommet pour revenir à la Croix de Chamrousse.

Direction les rochers des Trois Fontaines, dont l’extrémité sud est la seule à réussir à émerger un peu. Cela vaut-il la peine de rester pour le coucher de soleil ? Normalement, ces nuages descendent avec l’arrivée du soir... Effectivement, alors que le soleil prend des couleurs en s’approchant de l’horizon, les éclaircies se font de plus en plus larges et le panorama finit par émerger de nouveau... On ne se lasse pas du spectacle...

15h15, le soleil se couche, il est temps de descendre. Retour dans l’ambiance lugubre du brouillard à la nuit tombante, la descente sera vite et confortablement expédiée sur les pistes damées. Fin de la balade vers 18h.

Dernière modification : 8 novembre 2017