Grand Bérard (3046m), tour et ascension Sortie du 3 juillet 2015

Sortie réalisée le 3 juillet 2015.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une des plus belles randonnées alpines de l'Ubaye, passant dans un cadre sauvage et très "montagne" loin des foules... Contrairement au topo, pas de boucle, juste l'aller-retour par le Vallon de Bérard

Conditions météo

Excellentes mais malheureusement trop chaud !

Récit de la sortie

Préface

Le Grand Bérard était dans mon viseur depuis l’année dernière, hélas je n’avais pas le niveau.
Je l’avais repéré lors de la lecture du livre des "Plus belles randonnées des Alpes du Sud", ses beaux récits et belles photos m’attiraient et j’avais envie de mettre mes empreintes là-haut !
En cette début juillet 2015, la canicule sévit dans toute la France, et même à plus de 3000 on sent la chaleur...

Sortie du 03 juillet 2015

8h30, départ du Pont de Bérard, il fait déjà 18°C !!

La montée très agréable du premier verrou dans une belle forêt se passe très bien mais malheureusement on la quitte rapidement.

La suite de la montée se fait donc sur un sentier monotone mais dans un cadre toujours exceptionnel.

La chaleur se fait vite sentir lors de l’ascension et comme si cela ne suffisait pas des hordes de mouches et de taons nous tournent autour...

La progression devient harassante mais nous ne lâchons pas prise.

10h00, nous atteignons la cabane pastorale du Vallon de Bérard (2392m) où la pente devient franchement plus raide mais moins monotone.

Le dénivelé défile très vite maintenant et le Pas du Reverdillon est atteint à 11h00 !

Une petite pause s’impose, on a laissé des forces durant cette montée sous cette grande chaleur.

Heureusement ce jour là les nuages remontent plus que les autres jours et nous font un peu d’ombre.

La suite est engageante mais on se demande bien où cela passe...

En suivant le petit sentier et les cairns nous trouvons assez simplement le cheminement.

Une grande attention est apportée au rocher est comment dire... cassant à souhait !

Le ressaut sommital en rochers brisés juste à gauche de l’arête, que j’ai trouvé d’ailleurs assez délicat se passe délicatement.

Et là nous apercevons le sommet et son antenne géodésique...

12h15, le sommet est atteint !

Le panorama extraordinaire qu’offre ce sommet est à couper le souffle, nous n’avons pas grimpé tout ça pour rien !

Une belle pause d’une demi-heure s’impose donc...

Mais un gros nuage noir très menaçant se pose juste au-dessus de nos têtes et nous regardons subitement le ciel changer : le brouillard commence à remonter.

Pas le choix, il faut partir et descendre au parking.

Et nous avons bien fait car juste après avoir passé le Pas du Reverdillon, la pluie commence à tomber, le protège-sac et le kway sont de sortie !

Heureusement elle cesse au moment où nous arrivons à la bergerie 2392m.

La température a un peu baissé, nous descendons tranquillement dans le vallon jusqu’au parking

15h15, le camion est en vue et c’est ainsi que la rando du jour se termine.

Il nous faut maintenant bien recharger les batteries pour la longue ascension de la Mortice (3186m) le lendemain !

Dernière modification : 26 novembre 2017

Photos « Grand Bérard (3046m), tour et ascension »

Dans le Vallon de Bérard Le versant est du Grand Bérard Tête de Vallon Claous (2945m) dans le rétro Dans la montée Depuis le Pas du Reverdillon : la suite Retour sur le Vallon de Bérard Tête de Frusta (2926m) Depuis le Pas du Reverdillon Pancarte en bois... Sur l'arête sud Tête de Crouès (2928m) et Mercantour au loin... Arrivée au sommet Vue vers le Sud Sommet du Grand Bérard Dans la descente : un croisement Retour au camion Panneau du Pont de Bérard...