Le Bâa, Orbey, Tour du Faudé, Col de Bermont et Barischire en boucle par Lapoutroie Sortie du 22 décembre 2016

Sortie réalisée le 22 décembre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Lever de soleil de toute beauté avec le givre et des couleurs d'automne résiduelles. Un de mes meilleurs souvenirs (mais ils sont de plus en plus nombreux les très bons souvenirs et c'est tant mieux !...).

Conditions météo

D’abord ensoleillé le matin.

Puis le soleil a été caché l’après-midi par un front nuageux venu du nord-ouest. Le ciel est resté bleu vers la moitié sud-est.

Récit de la sortie

Préambule

Difficile, voire impossible d’échapper à la grisaille en Alsace en ce mois de décembre 2017, en tout cas le week-end. Et le mois de novembre 2017 n’était déjà pas extraordinaire chez nous au niveau de l’ensoleillement le week-end ...

Qu’à cela ne tienne ! Il me restait une magnifique sortie du 22 décembre 2016 que je n’avais pas encore publiée. M’y atteler m’aura permis de prendre mon mal en patience, en attendant de pouvoir retrouver le soleil ...

La Rando en chiffres

  • Participants : 1 personne (moi seul)
  • Distance : environ 11km
  • Dénivelé : environ 360m cumulés
  • Pente moyenne : environ 6,5%
  • Altitude au départ : 425m (devant l’Église)
  • Altitude point bas : 425m (devant l’Église)
  • Altitude point haut : 773m (Tour du Faudé)
  • Durée de ce jour : 6h25 pauses comprises (de 8h50 à 15h15), avec de nombreuses pauses contemplation.

Détails sur ma sortie du 22 décembre 2016

Il s’agit de ma 3ème sortie sur ce parcours, en seulement 19 jours !
Mais pour la 1ère fois, j’ai suivi le topo à la lettre.
Après les explorations du 4 et du 10 décembre, je pensais enfin tenir le meilleur compromis de parcours. Cette sortie du 22 décembre me l’a confirmé.

Certes, je savais qu’en y retournant le 22 décembre, le Marché de Noël de Kaysersberg serait toujours en cours. Mais j’ai tellement été emballé les deux premières fois que j’étais prêt à affronter les difficultés de circulation une 3ème fois (surtout lors du retour en fin d’après-midi).

J’ai décidé de partir beaucoup plus tôt qu’à mon habitude.
D’une part pour essayer de ne pas finir dans l’ombre sur la fin du parcours (dommage, j’ai eu des nuages à la place ...).
D’autre part pour avoir une chance d’assister à un lever de soleil.
Donc je me suis levé assez tôt (vers 6h30), ce qui m’a permis d’être exaucé pour le lever du soleil. Et quel lever de soleil !

Pour le reste, je vous laisse regarder les photos. L’ambiance est magnifique au début. Sur la fin, c’est pas mal mais le soleil fait clairement défaut.

Dernière modification : 27 décembre 2017

Photos « Le Bâa, Orbey, Tour du Faudé, Col de Bermont et Barischire en boucle par Lapoutroie »

Au départ, vue sur le Grand Faudé depuis la place devant l'Église, avec un monument aux morts au 1er plan à gauche. On devine déjà que c'est givré au pied du Grand Faudé. Regard vers la gloriette située au pied du cimetière. Globalement, les endroits à l'ombre sont givrés et les endroits ensoleillés sont dégivrés. Depuis le début du chemin du Bâa, regard arrière vers l'Église et le sommet de la Grande Roche. Vers 9h un 22 décembre, Lapoutroie ne reçoit pas encore le soleil (du moins pas autour de l'Église). Sur le chemin du Bâa, regard arrière vers Lapoutroie et le sommet de la Grande Roche. A l'ombre, c'est bien givré. Sur le chemin du Bâa. Sur le chemin du Bâa. En contre-jour, face à la crête où le soleil ne va pas tarder à s'élever (à proximité du sommet du Gestion). Sur le chemin du Bâa. Nature délicatement blanchie par le givre. Sur le chemin du Bâa. Nature délicatement blanchie par le givre. Jeu de lumière pour obtenir un blanc quasi-intégral : givre au sol et ciel en contre-jour. Jeu de lumière. Au centre, on voit que le soleil éclaire maintenant une grosse partie nord-ouest de Lapoutroie. Ça y est ! Le soleil émerge derrière la crête, au niveau du sommet du Gestion. Les pentes au 1er plan sont encore à l'ombre et bien givrées. Je m'apprête à passer QUELQUES MINUTES MAGIQUES ! Au centre droit, se trouvent le Bâa et son petit verger. Mais avant de poursuivre le chemin, je vais rester un peu à l'endroit où je suis pour y profiter de ce moment magique. Magie du givre et du soleil, avec quelques restes de couleurs d'automne. Comme si je n'étais pas déjà assez gâté comme cela, des mésanges bleues viennent s'ajouter au spectacle. Suis-je en train de rêver ? Je suis en plein rêve éveillé ... Sur cette photo, le soleil fait bien ressortir les restes de couleurs d'automne. Il est vrai que l'hiver n'a commencé que la veille ... Une dernière photo de ce beau cocktail de givre, de soleil et de couleurs d'automne. Encore une mésange bleue, en mode «petite boule de plumes», pour optimiser sa chaleur. Trop mignon ... Le petit verger du Bâa pris par le givre. J'ai beaucoup hésité à choisir cette photo comme logo de la sortie. Mais finalement, je l'ai classée 1ère dauphine ... À travers le petit verger du Bâa, fenêtre sur le Kalblin et le Koenigsstuhl (au fond au centre). C'est pas le tout. Mais après ce nouveau moment de contemplation, on va quand même se remettre en route. Regard arrière sur le chemin, le verger du Bâa et le Kalblin au fond à droite. On peut constater que les parties dégivrées sont celles qui sont au soleil depuis assez longtemps. Le soleil n'a pas encore eu le temps de faire fondre le givre autour de la 1ère maison du Bâa. Tout au fond à droite, on aperçoit le sommet du Gestion. Je suis bien d'accord avec toi : il ne fait pas chaud. Mais que l'ambiance est belle ! Depuis le chemin en forêt, vue dégagée sur le Gestion et le Cras, dans cette belle ambiance associant givre et soleil. Après la forêt, vue sur le Rain des Chênes (la bosse à gauche), depuis les 1ères maisons des hauteurs d'Orbey. A l'approche du stade de foot de la Camme, qui se trouve derrière les arbres au fond. Regard arrière avec le Gestion et le Cras au fond à droite. Regard arrière avec le Grand Faudé et sa tour à gauche, et le Koenigsstuhl au fond à droite, derrière le creux formé par la vallée de la Weiss. Le Koenigsstuhl est en plein centre (tout au fond). Vue prise au niveau du stade de foot de la Camme (qui se trouve juste dans mon dos). Vue arrière vers le Gestion et le Cras à gauche. Le state de la Camme est à droite. Le soleil est encore bien bas et le givre résiste bien dans les ombres allongées des arbres. Photo prise entre les 2 stades de foot. Photo prise au-dessus du 2ème stade. De gauche à droite : le Rain des Chênes, le Hurlin et le Noirmont. Dans la montée au Grand Faudé, en forêt, vue à travers les arbres, en direction du Vorhofkopf de Kaysersberg et du Col du Herrenwasen. En été, on ne doit probablement même pas deviner la crête ... Toujours dans la montée en forêt, mais un peu plus loin, zoom sur le Vorhofkopf de Kaysersberg à travers les branches. A gauche on aperçoit la pollution sur la plaine d'Alsace et la Forêt Noire. Vue dégagée une fois arrivé au sommet du Grand Faudé, en direction du sud-ouest. On peut voir l'avant d'un front nuageux venu du nord-ouest, qui progresse lentement mais sûrement depuis le matin. Un regard sur la Tour du Faudé, avant d'aller gravir ses 92 marches pour y bénéficier de la vue panoramique à 360°. Depuis le sommet de la Tour, vue direction Est-Sud-Est. Derrière la crête qui va du Vorhofkopf de Kaysersberg au Cras, on a la plaine d'Alsace et la Forêt Noire. Et à droite c'est la direction des Alpes suisses. Zoom vers la partie indiquée sur la photo précédente. 1er plan : Labaroche. 2ème plan : la Forêt Noire. 3ème plan : les silhouettes des Alpes Glaronnaises en Suisse (je les voyais mieux le 10 décembre). Belle ambiance sur les hauteurs d'Orbey. Le Hurlin trône au fond au centre. Vers l'est, face au Vorhofkopf de Kaysersberg, qui domine Hachimette et la Vallée de Kaysersberg. Zoom vers le Hurlin et la moitié sud-ouest d'Orbey, dans une belle ambiance de saison. Une fois redescendu du Grand Faudé, regard arrière vers celui-ci, sur la route du Col de Bermont. Le front nuageux va désormais cacher le soleil jusqu'à la fin mais heureusement, ça va rester lumineux. Peu après le Col de Bermont, vue sur le Col de Fréland, le Kalblin, le Koenigsstuhl et bien sûr le Grand Faudé. Pâturage un 22 décembre. Les conditions météo de décembre 2016 et décembre 2017 ne sont pas du tout les mêmes !... Voilà un petit verger plein de promesses pour le printemps ! Quand j'étais passé le 28 mars, c'était un peu trop tôt. Heureusement, je m'étais bien rattrapé le 9 avril, mais vers Fréland, donc non loin de là. L'arbre à droite n'a plus aucune feuille mais est encore plein de pommes un 22 décembre ! Le Vorhofkopf de Kaysersberg et le Col du Herrenwasen au centre. Vue sur Lapoutroie. Zoom vers le Vorhofkopf de Kaysersberg et le Col du Herrenwasen. Au vu des couleurs des forêts pour un 22 décembre, je suppose que les résineux sont présents en grande quantité. Vue sur Lapoutroie, peu avant d'arriver à Barischire. Au centre droit, on voit le sommet du Gestion dépasser un peu au-dessus du résineux isolé. C'est au-dessus de ce sommet que j'ai eu la chance de voir le soleil se lever le matin !... Vue sur l'allée centrale du cimetière militaire, juste avant de revenir à l'Église. Au fond à gauche, c'est le Col de Chamont.