Dôme de Bellefont (1975m) par l’Aulp du Seuil Sortie du 14 juillet 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Ciel bien dégagé au-dessus du Grésivaudan mais très nuageux au-dessus des hauts sommets de Chartreuse.
Avec un vent désagréable en provenance de l’ouest, il faisait froid sur les pentes reliant le passage de l’Aulp du Seuil au fond du Vallon de Marcieu. À l’inverse, il faisait chaud dans la rude montée en forêt, du Col de Marcieu au cirque de l’Aulp du Seuil ...

Récit de la sortie

Lors des trois premières randonnées de nos vacances d’été 2017 à Hauteluce, je suis déjà allé deux fois en dehors du Beaufortain en raison de la météo (à la Sambuy dans les Bauges et sur les bords du Lac d’Annecy dans les Bornes).
Eh bien pour cette quatrième randonnée du séjour, voici que je m’exporte une troisième fois hors du Beaufortain, une fois encore pour aller chercher des conditions météo plus favorables.

En effet, je mets le cap vers la destination la plus au sud de toutes les destinations que j’ai présélectionnées : le Col de Marcieu, sur les contreforts orientaux du Massif de la Chartreuse.

Je me réjouis car bien qu’elle soit un peu éloignée du Beaufortain (à 87km et 1h20 de Hauteluce), cette rando est dans le top 4 de la vingtaine de randos que j’ai présélectionnées pour ces vacances.
Et pour cause ! J’ai vu tellement de belles photos de cette rando ! Et puis ce sera mon baptême en Chartreuse.

Dans les derniers kilomètres en voiture avant le Col de Marcieu, la vue sur les falaises est déjà impressionnante et magique. Ça commence plutôt bien.

Coup de chance ! Au parking du Col Marcieu, malgré mon arrivée tardive (vers 12h45), il reste 2 places ... Ouf ...

Dans la montée en forêt, la pente est conséquente et se raidit même progressivement. Je transpire à grosses gouttes.
Vers l’altitude 1290m, c’est carrément un mur de 40% qu’il faut gravir sur environ 100m, sur un sentier gravillonneux instable, rendant le passage encore plus pénible.

Mais je suis déterminé et je tiens bon. Au final, je boucle les premiers 600m de dénivelé en à peine plus de 1h30 (vers 14h30). C’est un rythme inhabituel pour moi.
Mais il faut dire qu’il y avait peu de photos à prendre et ma motivation m’est venue de la certitude que la récompense serait à la hauteur des efforts.

À noter que je n’ai quasiment croisé que des gens plus jeunes que moi (45 ans). Peut-être qu’en plein cœur de l’été, il faut être jeune pour accepter d’aller verser des litres de sueur dans cette longue et raide montée. En tout cas, je les ai globalement trouvés plus fringants que moi ...
Mais qu’importe ! J’ai tenu bon et au bout des efforts la récompense est double : avoir la satisfaction de l’avoir fait et admirer un spectacle largement à la hauteur des efforts fournis.

Que d’émotions devant tant de beauté et de majesté ! Maintenant le plus dur est fait et je vais pouvoir déguster le reste de la rando à un rythme de sénateur.
Pendant toute la montée au cœur du cirque de l’Aulp du Seuil, c’est l’émerveillement permanent.

Et comme si le décor ne suffisait pas à mon émerveillement, deux randonneurs ont la bonne idée de repérer un chamois dans le cirque. Ouah ! Que d’émotions dans ce cirque !

Une fois arrivé au passage de l’Aulp du Seuil, j’ai une petite déception à la vue de tous les nuages massés au-dessus et derrière les Lances de Malissard.
Mais ce n’est pas grave. Avec tout ce que j’ai déjà vu et ressenti dans le cirque de l’Aulp du Seuil, tout le reste est du bonus maintenant. Et je vais encore en avoir du bonus !

Dans la descente vers le vallon de Marcieu depuis le passage de l’Aulp du Seuil, le vent est désagréable. Mais une marmotte va gentiment me changer les idées et me faire oublier ce désagrément.

Après le Chalet de l’Aulp du Seuil, vient ensuite la créativité de la nature avec les arbres qui poussent de façon surprenante sur de curieux rochers.

Au Col de Bellefont, je suis à nouveau ému à la vue de Chamechaude et de la Dent de Crolles. Ça fait vraiment quelque chose quand vous pouvez enfin voir en vrai ces belles choses que vous avez pu voir auparavant en photo !
Le Col de Bellefont est d’ailleurs le terminus que j’avais prévu. Et compte tenu de l’heure qu’il est (18h), je ne vais pas faire d’extra.

En redescendant du Col de Bellefont, je surprends une quinzaine de chamois sous le Dôme de Bellefont. Sauf erreur, c’est la première fois que j’ai la chance d’apercevoir autant de chamois ! L’émotion et les belles surprises continuent donc à s’enchaîner. Et ce n’est pas fini !

Pour finir, dans la descente au cœur du cirque de l’Aulp du Seuil, je tombe nez à nez avec deux chamois (un jeune et probablement sa mère), qui se trouvent à une dizaine de mètres de moi.
Alors là c’est l’apothéose ! Si je m’attendais à ça ! On reste sur nos positions pendant environ 1 minute : 60 secondes MAGIQUES !
Et puis ils finissent par s’en aller tranquillement, sans aucune précipitation, sous l’impulsion de la mère, en prenant de la hauteur progressivement, de gradin en gradin.
Je me remets en route également mais en m’arrêtant régulièrement pour continuer à immortaliser cette rencontre fantastique et inédite pour moi.

Une fois de retour en forêt, je remets les gaz et j’expédie la descente des derniers 600m de dénivelé en 50 minutes chrono. Là non plus, je ne suis pas trop sur un rythme habituel pour moi mais c’était pour pouvoir ressortir de la forêt avant la tombée de la nuit !
Mission accomplie ! Je retrouve le Col de Marcieu vers 21h10.

Vous l’aurez sans doute compris. Ce premier contact avec la Chartreuse restera gravé en très bonne place dans mes souvenirs.

Et quel plaisir ça a été de revivre cette merveilleuse aventure à l’occasion de la publication de cette sortie. Quel bonheur de revivre les émotions vécues ce jour-là !

Variations par rapport au topo

Je me suis arrêté au Col de Bellefont au lieu du Dôme de Bellefont. À part cela, j’ai suivi le topo.

La Rando en chiffres

  • Participants : 1 personne (moi seul)
  • Distance : environ 14km
  • Dénivelé : environ 1150m cumulés
  • Pente moyenne : environ 16%
  • Altitude au départ : 1060m (Col de Marcieu)
  • Altitude point bas : 1060m (Col de Marcieu)
  • Altitude point haut : 1902m (Col de Bellefont)
  • Durée de ce jour : Départ à 12h50 et arrivée au Col de Bellefont à 18h (donc 5h10 pour l’aller avec le pique-nique). Décollage du col à 18h20 et retour au parking à 21h15 (donc 2h55 pour le retour).
  • Tracé complet du topo sur Géoportail : Col de Marcieu - Dôme de Bellefont
Dernière modification : 31 décembre 2017