Habert de l’Aulp du Seuil (1656m) Sortie du 31 décembre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Plutôt beau, malgré des voiles d’altitude parfois assez denses. Plutôt doux pour la saison.

Récit de la sortie

Une petite sortie tranquille pour terminer l’année... Bon, l’objectif est assez facile, mais il faut quand même faire attention aux conditions !

Il y avait beaucoup de neige ce jour là, mais celle ci a été assez pourrie par le redoux et la pluie des jours précédents. Assez lourde et compacte, et pourtant on s’enfonce, tracer en raquettes est un exercice éprouvant...

Départ vers 13h30 du col de Marcieu. Montée par la piste de ski, puis par le chemin d’alpage, heureusement bien tracé. Heureusement, il fait plus frais en altitude, et la neige est un peu regelée et plus ferme et stable pour la raide montée dans le cirque. D’ailleurs, les traces d’une petite rupture de plaque sur le flanc du cirque atteste que même en ces lieux habituellement tranquilles, le risque peut exister même sur de petites pentes si les conditions sont très mauvaises, comme c’était le cas deux jours avant. Heureusement que la pluie et le regel ont stabilisé tout ça...

Sommet du pas vers 15h, le piolet n’aura pas été inutile pour sécuriser la dernière pente de neige dure. Puis, on part vers le nord sur la crête, se fixant pour objectif le petit point culminant surmonté d’une antenne... Aucune trace, il faut la faire dans la neige lourde... Le lieu est sauvage, assez austère lorsque les voiles nuageux masquent le soleil... La crête est jolie, mais ourlée de grosses corniches, dont on se tient à distance respectable. D’ailleurs, dans un grand "wouf", l’une d’elles ne manquera pas de s’effondrer dans le cirque de l’Aiguille par le simple fait de passer à quelques mètres... Même en ayant pris les précautions nécessaires pour passer en sécurité, ça fait froid dans le dos, et rappelle qu’en ces lieux la moindre imprudence peut se payer cash...

Sommet vers 16h, on profite de la vue, puis on revient tranquillement sur la crête pour trouver un bon spot pour voir les couleurs du soir, la chance semblant ouvrir des éclaircies à l’horizon pour éclairer les voiles nuageux par dessous... A défaut de voir le soleil lui-même se coucher, ce sera les nuages qui illumineront le décor de couleurs, alors que de l’autre côté de la vallée, les sommets de Belledonne sont en feu...

17h15, le dernier soleil de l’année s’est couché, il est temps de plonger dans la descente... Merci encore au piolet pour sécuriser quelques traversées sur des dévers durcis par le regel, puis on se laisse tranquillement descendre sur le chemin d’alpage face à la vallée qui tombe dans la nuit... Fin de la balade vers 18h.

Dernière modification : 12 janvier 2018