Col d’Arclusaz (1770m) par le vallon de Bellevaux Sortie du 28 janvier 2018

Sortie réalisée le 28 janvier.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Recette du cocktail du jour : Un zeste de soleil, un soupçon de solitude, une lichette de gnôle, une rencontre, des cristaux de neige le tout saupoudré de flocons. Savouré à 1872m, magique.

Conditions météo

Ciel bleu, température douce, légère brise au lever du soleil.

Récit de la sortie

Variante du topo :

  • Parking du jour 200m sous celui du couvent.
  • Au col ascension du grand bec à droite (1872m).
  • Puis retour par le chemin de montée.
  • Au pont sur le ruisseau de l’Arclusaz descente par le sentier botanique puis retour sur la route.

Les Bauges sous un épais brouillard mais une fois franchi le Chéran en rentrant dans la vallée du Nant-fourchu un grand soleil pointe son nez.

Avant de rejoindre le parking du jour la rive gauche du Chéran a reçu le passage d’une tempête car une bonne partie de la forêt et parterre.

Première partie avec quelques résidus de neige puis à partir de la traversée du ruisseau de l’Arclusaz neige bien présente mais gelée facile pour marcher dessus, les raquettes restent sur le sac pour l’instant.

Remontée sur les chalets du Praz puis des Arbets, toujours sans les raquettes, pause aux Arbets bien vite rejoint par un skieur de rando venant des Arolles, la conversation s’engage, il monte le calendrier des pompiers et ouvre le chalet, le temps de dégager la porte d’entrée il me dit je vous offre la gnôle si cela vous dit "ok pour une lichette" .

Au-dessus du chalet (1620m) enfin je chausse les raquettes pour rejoindre le col, longue pause pour contempler le panorama, puis mon skieur (Copi) arrive cette fois on partage le thé et une barre énergétique un vrai montagnard avec qui la discussion est bien facile, puis il redescend.

Juste avant la pause casse-croûte pourquoi ne pas faire le Chapeau de Napoléon  ? Mais la crête ne m’inspire pas plus que ça malgré les traces de skieurs en regardant de l’autre côté vers le grand bec plus inspirant me voilà parti pour un pique-nique royal face aux sommets des Bauges, Aravis en face, dans le dos Chartreuse, Belledonne, Lauziere, Vanoise.

Fini la solitude, les suivants arrivent en nombre.

Descente un peu plus directe que le chemin de montée les raquettes posées au chalet des Arbets puis pour finir par le chemin de découverte.

Dernière modification : 2 février 2018