Sortie du 26 juin 2014 par Agarock et Gégé56 Mont Pépoiri (2674m) par les lacs des Millefonts, Tinée-Valdeblore

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Température clémente, mais brouillard à couper au couteau sur presque l’intégralité du parcours.

Récit de la sortie

Sixième jour dans le Parc National du Mercantour, après avoir gravi la Cime du Gélas (3143m), le Mont Clapier (3045m), le Grand Capelet (2934m), la Cime de la Valette de Prals (2496m), et après avoir découvert la jolie Via-Ferrata de Lantosque, nous voilà dans le secteur de la Colmiane pour découvrir les Lacs de Millefonds et gravir le Mont Pépoiri (2674m).

On enchaîne bien les gros dénivelés depuis presque une semaine et on rentabilise notre séjour ici.

Notre douillet camp de base, établi dans une location du centre village de Belvédère, nous permet de bien récupérer, et même le soir, de profiter des matches de la coupe du monde de Football au Brésil qui bat son plein !!!

Néanmoins, après tous ces efforts, la fatigue commence à se faire sentir mais en même temps, nous sommes de plus en plus affûtés.

Nos corps se sont bien adaptés à l’effort, et nous essaierons demain, de terminer ce séjour en apothéose au sommet de la Tête de la Ruine (2984m).

Mais aujourd’hui, nous partons pour une randonnée plus tranquille avec beaucoup moins de dénivelé, environ 600 mètres, ça va nous changer !!!

La météo nous a bien épargné jusqu’à aujourd’hui, mais ce matin un brouillard très dense nous accueille au niveau de la balise n°82.

Nous nous élançons quand même dans cette nouvelle randonnée qui comprend la visite des Lacs de Millefonds et celle du Mont Pépoiri.

Mais sincèrement, nous n’y avons pas vu grand chose, et les photos dignes de cartes postales de ces fameux lacs semblent très éloignées de ce que l’on a pu observer.

Néanmoins, nous avons bien parcouru tous ces lacs, avons bien gravi le Pépoiri, en effectuant la boucle par le Lac d’en Veillos (2432m).

Par contre, l’ensemble du parcours et notamment cette descente, ont nécessité une orientation à la boussole, la visibilité étant fortement réduite par ce brouillard à couper au couteau.

Finalement, les bénéfices de cette nouvelle sortie se résumeront à la satisfaction de gravir un nouveau sommet du Mercantour ainsi qu’à un bon décrassage musculaire, sûrement salvateur, qui pourrait nous permettre de terminer en beauté notre séjour, demain, au sommet de la Ruine.

Dernière modification : 11 août 2018

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 26 juin 2014

Publiée le 6 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !