Sortie du 4 février 2018 par Bryce38 Carrière Romaine (1800m) au départ du Parking de Beure (1390m) au Col de Rousset

Cet endroit me faisait de l’œil car il est chargé de bons souvenirs, hivernaux et estivaux. Je suis allé un peu plus loin que ce qu'indique le topo : mon idée était de réaliser une boucle par le Pas des Chattons, avec éventuellement un détour par l'Aiguillette du Veymont.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Météo clémente toute la journée : ciel cotonneux le matin, belles éclaircies le midi, ciel couvert l’après-midi avec nuages accrochés sur les sommets lâchant quelques flocons.
Neige en grosse quantité, fraîche de l’avant-veille et très bien entretenue par le froid.

Récit de la sortie

Ce dimanche les conditions sont parfaites : neige extra, froid sans vent, soleil => montagne obligatoire ! Pas de glisse, aujourd’hui j’ai envie de marcher dans la poudreuse.

Direction le Col du Rousset et départ du Plateau de Beure où j’avais essayé le ski de rando nordique il y a 10 ans déjà. Peu de monde sur le parking à 9h30 mais les premiers skieurs dévalent déjà les courtes pistes de cette petite station drômoise.
En montant je m’éloigne des téléskis et traverse le plateau vers la cabane de Pré Peyret, un carrefour incontournable du secteur. Le temps est radieux.

Jusque là, la trace était bien faite par d’autres raquettistes, ensuite en direction de la Queyrie il n’y a plus qu’une mince trace de skis puis plus rien. Je fais donc ma trace dans la grosse poudre à travers la plaine, passe à côté du célèbre arbre taillé, remonte au Pas des Bachassons puis vise l’Aiguillette du Veymont.

Je suis à nouveau des traces de skis, si bien que je rate la cabane des Aiguillettes qui était de l’autre côté d’une colline...

Le temps se couvre et il neigeote légèrement, je bifurque à gauche pour redescendre. Je suis une bonne trace qui part trop au Nord alors je tire un azimut Sud-Ouest entre les sapins, droit sur la Grande Cabane qu’on voit très bien depuis le haut.

Arrivé à la Grande Cabane, je croise deux skieurs qui montent puis c’est la pause pique-nique. Il ne neige plus mais c’est gris.
Je reprends le GR91 plein Sud puis un raccourci pour rejoindre la trace de l’aller, c’est quasiment désert. Je me fais juste doubler par un skieur qui arrivera avant moi.

La luminosité décroit mais je me passe de frontale jusqu’à l’arrivée, même en sous-bois.

Sur le parking à 18h45, il ne reste que 2 voitures. Une bonne journée de 24km cette fois sans ampoules !

Dernière modification : 6 février 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Grenoblois d'adoption, amoureux de la montagne et des grands espaces depuis une quinzaine d'années et collectionneur de lacs d'altitude. J'apprécie les randonnées à la fois sportives, engagées et insolites (vires du vertige) où il faut mettre les mains, mais aussi les randonnées classiques plus tranquilles. Le but principal étant de se faire plaisir et voir des beaux paysages qui se méritent. Adepte (...)

Randonnée réalisée le 4 février

Publiée le 6 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !