Pic Saint-Michel (1966m) par le Collet du Furon et le Col de l’Arc – à raquettes Sortie du 13 février 2018

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Pour profiter d’un lendemain de petite chute de neige en mélangeant une clairière au départ, un bout de montée en forêt et ensuite des pentes dégagées offrant de belles vues, dont bien sûr celle depuis le sommet.

Conditions météo

Ciel tout bleu jusqu’en mi-journée puis se couvrant progressivement par le sud. Températures froides rendues glaciales par un vent de nord assez fort.

Récit de la sortie

-12°C à 9H30 lorsqu’on sort de la voiture ; le parking est dans l’ombre.

Dans la montée jusqu’à l’auberge des Allières, nous avons fort heureusement le vent dans le dos … mais qu’est ce qu’il fait froid !!! Les gants ne suffisent pas ; ce sera sous-gants + moufles. Mes compagnons du jour ont eux aussi beaucoup de mal à se réchauffer les doigts. L’appareil photo ne sortira que très peu souvent de ma poche.

Arrivés au niveau de l’auberge nous nous accordons une longue pause au soleil dont on ressent vite les bienfaits … avant de repartir dans l’ombre.

Il y a déjà pas mal de monde sur le montée au Pic  ; on double quelques randonneurs à ski et on se fait doubler par d’autres.

Dans un entrelacs de traces de raquettes et de skis, j’essaye de trouver la meilleure.

Nous voilà au bas de la combe finale, toujours un peu secoués par le vent.

A l’approche de la croix, la neige, plus que lustrée par le vent est dure comme de la pierre.

On se force à passer quelques minutes au sommet car la vue y est magnifique de tous côtés. Des randonneurs à ski pestent contre le froid et le vent pour ôter leurs peaux et se préparer à la descente.

Nous décidons de revenir par le même itinéraire ; la boucle par le Col de l’Arc ce sera pour une autre fois.

La descente sera bien sûr beaucoup plus rapide que la montée. On croise encore pas mal de monde qui semble ne pas tenir compte du ciel qui s’ennuage par le sud. Le vent a tourné au sud et les tourbillons de neige font un magnifique ballet.

C’est donc vent dans le dos qu’on dégringole la clairière qui précède le retour à la voiture.

Ce soir, on ne sentira pas le renfermé !!!

Dernière modification : 13 février 2018

Photos « Pic Saint-Michel (1966m) par le Collet du Furon et le Col de l’Arc »

Départ dans la froidure mais avec la promesse du soleil en haut de la clairière. Enfin au soleil ! Personne en terrasse pour l’instant ! C’est vrai que compte tenu de la qualité de neige, les randonneurs à ski ont dû se régaler. Vue vers les pistes de Méaudre qu’on aperçoit à droite. Choisir la meilleure trace existante ... ou faire sa propre trace. Côté ciel, on ne peut pas demander mieux. Au sud aussi, vers Cornafion et Grande Moucherolle, c’est le grand beau. Mais il y a de la ’chasse neige’ sur les crêtes. Ambiance. Le sommet est presque en vue. Le vent a façonné les pentes. Presque au sommet. Vue vers le Trièves et le Dévoluy avec Tête et Roc de Garnesier (souvenirs, souvenirs ...). Vers la Crête des Crocs. En direction du Moucherotte ; Grenoble et la Chartreuse à droite. Quel panorama ! Belledonne, le Mt Blanc, la Chartreuse ... et Grenoble. Content d’être là ... malgré le froid. Bien sûr une photo où on distingue la Dent de Crolles ! Au sommet, la neige c’est du béton. Pas facile de trouver des zones sans traces pour profiter de la poudreuse ! Pause casse-croûte bien méritée. Le vent est toujours en pleine forme. Le ciel s’ennuage. En forêt on sent beaucoup moins le vent. Cette fois il y a du ’monde’ en terrasse.