Sortie du 8 mars 2018 par Jicé Mont Morbié (1542m) et Mont Pelat (1543m), par le Col du Frêne

La classique du Mont Morbié sous un soleil radieux et dans une magnifique ambiance hivernale, avec (encore) une nouvelle couche de neige fraîche. Superbe panorama aujourd'hui...

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau temps

Récit de la sortie

Ma rando en bref :

Ma "saison raquettes" a démarré il y a 4 mois (10/11/17), et vu les conditions d’enneigement cette année, elle va se poursuivre (pour mon plus grand plaisir) encore... un certain temps.
Les marmottes vont avoir du boulot pour "émerger" cette année...

Une nouvelle couche de neige fraîche de la veille... décidément ça devient une habitude ces dernières semaines !

Départ du col du Frêne (950m) et montée en forêt vers les chalets de la Cornue.

Il faudra faire la trace dès le départ dans une petite couche de neige fraîche, vers le sommet on en trouvera environ 20cm...

Après la Cornue, montée soutenue sur le sentier, en faisant un grand lacet pour atteindre l’épaule sud du Mont Morbié.

Par la longue arête sud et dans une partie boisée, on se dirige vers le sommet. On ressort du bois pour la dernière partie assez raide.

Quel beau panorama aujourd’hui, sous un ciel bleu azur, c’est chouette... il faut apprécier car ces dernières semaines il fallait trouver les bons (et rares) créneaux pour trouver le soleil !

Il faudra quand même s’habiller chaudement au sommet, une petite bise froide nous rappelle que l’hiver n’est pas encore fini !

Comme d’habitude un tour d’horizon :
Lauzière, Belledonne, un petit bout du Vercors, Chartreuse et les hauts sommets baujus :
Trélod, Arcalod, Arclusaz, sommet du Pécloz, Colombier, Galoppaz et sa crête finale esthétique avec sa corniche...

Retour par le même itinéraire... ou presque, je descends directement par l’alpage, en trace directe, jusqu’au chalet de la Cornue.

À noter que sur tous les topos des Bauges, ce sommet est orthographié "Mont Morbié" (comme sur les anciennes cartes TOP25).
Sur le site IGN on trouvera "Mont Morbier".

Dénivelé 610m sur cette sortie

------------------------------------------------------------------------------------------

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 9 mars 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Randonnée réalisée le 8 mars

Publiée le 8 mars

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par philLe 9 mars à 08h01

    belles photos , dans ce secteur il y avait un teleski qui n’a pas fonctionne tres longtemps

  • par Le 9 mars à 08h16

    Merci Phil
    J’avais entendu parler de ce téléski, mais ou étaient le départ et l’arrivée ?

  • par philLe 9 mars à 12h50

    le depart des 2 teleskis se situait a gauche pres de piste point 903 de la route qui descend a routhennes ; en 1995 les TK etaient encore en place bien rouillés dans les bois qui avaient repoussés
    le sommet des pylones se situaient vers molard din pour l’un d’eux le second etait plus haut mais n’allait pas jusqu’au sommet du morbié
    mon collègue a retrouvé des actions que son père avait acheté a l’installateur

    en 1970 le TK a encore fonctionné mais il souffrait déja du manque d’enneigement et sa mauvaise exposition

  • par Le 9 mars à 13h15

    Merci phil, j’ai également trouvé un article sur ces téléskis, avec des plans et un petit diaporama photos d’époque :

    https://stationsfantomes.wordpress.com/2016/09/23/col-du-frene/

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !