Pic Blanc (3323m) par l’Alpe d’Huez Sortie du 31 octobre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le mythe de Sarenne ne vit pas qu'à skis… Si les pistes carrossables et de ski ont un peu artificialisé la montagne, les installations restent assez discrètes pour que le plus grand nombre puisse profiter de l’ascension d’un sommet à 3300 m dans un cadre époustouflant, avec quelques variantes possibles. Et hors saison, quel plaisir d’être seul dans un endroit si grandiose.

Conditions météo

Beau grand ciel bleu

Récit de la sortie

Il est ici proposé de partir du pont de Sarenne, sur la route du col, au niveau de l’épingle.

Alternativement, on peut suivre les pistes de ski ou des pistes carrossables.

Du pont, il est vraiment intéressant de suivre la piste de ski, qu’on repère à ses enneigeurs.

À partir de l’altitude 2450, la piste de ski est plus pénible à suivre et il peut être plus intéressant de suivre la piste carrossable.

À partir du télésiège de l’Herpie, le paysage devient vraiment sauvage.

Retour par la même itinéraire, avec possibilité de faire un détour par le chalet du Guc (attention, la piste qui s’embranche juste avant le chalet mène en haut du glacier.)

Un descriptif complet ici

À noter également qu’on passe devant l’entrée du fameux tunnel et que la porte sur le côté était ouverte et qu’on pouvait aller voir de l’autre côté (attention, le sol était en glace !).

Dernière modification : 16 avril 2018

Photos « Pic Blanc (3323m) par l’Alpe d’Huez »

Beau point de vue vers 2220 m Secteur du télésiège de l’Herpie le sommet Depuis l’entrée du tunnel Vers le plateau d’Emparis Du télésiège de l’Herpie face au Taillefer Reliquat du glacier de Sarenne Lac glaciaire Le sommet et l’entrée du tunnel Le sommet et l’entrée du tunnel Lac sans nom, de l’autre côté du tunnel Refuge du Guc Refuge du Guc Refuge du Guc Retour à la verdure, vers les Ecrins