Sortie du 30 juillet 2017 par Ours75 Pointe 3018 et Grand Cocor (3034m) en traversée du col de la Lose au col de la Galise

Depuis le temps que j'espérais faire cette magnifique boucle !!!!! En la faisant dans l'autre sens j'en ai même profité pour pousser jusqu'aux replats sous les glaciers des sources de l'Isère et ainsi faire la grande boucle.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

La météo annonçait des orages en fin de matinée... Je pensais juste aller voir les marmottes au refuge, finalement, tout en surveillant le ciel du coin de œil, j’ai pu faire toute la boucle en ne me prenant l’orage (des grêlons quand même !) qu’à la sortie des gorges au retour...

Récit de la sortie

Ah jeunesse...
Les moins jeunes se souviennent des Guignols et de Chirac : "putain 7 ans !" Peut-être pas 7 ans mais pas loin que j’avais repéré cette boucle entre les 2 cols, voir l’extension vers les glaciers (bien hauts maintenant).

Je l’ai donc faite dans le sens inverse du présent topo. Concernant la crête (surtout dans le sens de la descente) j’ai jugé beaucoup plus sage de perdre un peu d’altitude et de regagner une sorte de plateau quelques dizaines de mètres plus bas, côté Prariond.

Pour les bouquetins
Pour la boucle du topo, idéalement, il faut partir un peu tard, de façon à être en fin d’après midi sur le plateau 2700 avec les bouquetins et chamois et se retrouver seul à discuter en tête à tête avec les marmottes aux alentours du refuge.

On se rappellera quand même que c’est nous qui sommes chez eux, et non l’inverse !

Pour la boucle par les sources de l’Isère

Du point 3018, on fait un beau repérage.

Commencer la descente du col de la Lose et quitter, à gauche, le sentier juste après le 1er lac et continuer dans cette direction, à peu près plein sud.

J’ai choisi de rester plus ou moins sur le bord du plateau. On voit sur la carte IGN une succession de 3 lacs. Je suis passé au niveau du déversoir du lac inférieur. De façon général, à ce niveau, il n’y a pas de problème pour franchir les torrents.

Au vu des cairns que j’ai retrouvés plus haut, je pense que la route « officielle » passe plutôt au niveau du déversoir du lac intermédiaire, vers le point côté 2833 et que donc, plutôt que de rester sur le bord du plateau, il faut repartir en légère montée, direction sud-est.

C’est le torrent d’après qui pose un problème (qui ne se voyait pas d’en haut) : il y a, sur le bord du plateau, une sorte de falaise et faut faire un détour et remonter jusqu’à la courbe de niveau 2850 pour trouver la fin de cette falaise et pouvoir traverser.

C’est d’ailleurs à 2840 m que j’ai retrouvé un cairn (45.449842 °N , 7.09661°E). On passe ensuite au niveau du « 2 » du point côté 2873 puis du « 5 » de la courbe de niveau 2850.

On peut alors suivre le torrent (rive gauche) sans remonter sur le monticule au point côté 2815 comme je l’ai fait.

Après ce monticule, on récupère une trace, bien cairnée, qui va rejoindre la crête d’une ancienne moraine et qui redescend franchement vers l’Isère, encore appelée Ruisseau des Loses sur la carte.

C’est ce « ruisseau » qui peut être difficile à traverser selon l’heure ou la température.

J’ai dû traverser un peu plus bas que la belle trace qui rejoint le refuge, et qui peut proposer, au passage, quelques marmottes.

La trace GPX est visible ici

Dernière modification : 15 mai 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 30 juillet 2017

Publiée le 13 mai 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !