Sortie du 25 mai 2018 par patrick73 Le Lac Clair (2755m)

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau temps frais à 7h30, faible regel.
Des que le soleil apparaît, gros cagnard, ça transforme vite.
Premiers nuages d’altitude vers 11h, prémisse de la énieme perturbation à venir

Récit de la sortie

Lac Clair 2785m avec les raquettes, le 25 Mai 2018.

« Le skieur et le Chamois. »

Somme toute la montée s’était bien passée, agréable même, et même si la neige était moyennement portante. J’ai eu la flemme de mettre mes raquettes jusqu’à ce que j’enfonce trop vers 2500m.

Après une bonne sieste, une grosse séance photo et un bon casse croûte sur mon bout de crête au-dessus du petit Lago, la partie pénible de la journée doit être entreprise. Je repousse à plus tard le début de descente sachant que je vais en baver avec mon, voire mes genoux...Gagné ! ce fut pénible !

Ceci dit, ayant le temps, je décide de rallonger un peu en descendant dans le talweg du ruisseau de Ronce, plus près de ces grandes parois qui me mon rêver.

Alors je descends, peinard, de toute façon ne ne pourrais faire autrement. À plusieurs reprise j’entends comme des prises de carres au-dessus de moi. Je scrute la face Est de Ronce, pas de traces. Pourtant elle doit encore passer. Cependant, tout à l’heure sur mon bout d’herbe j’ai bien observé une trace oblique qui monte dans les barres. Mais je l’ai perdu, et puis je l’ai attribué à un chamois... Heu un gros gros chamois alors ! vu la tranchée !

Bref, au fond de mon vallon écrasé de soleil, en quelques secondes j’assiste ahuri à la scène suivante !

Sortant d’un couloir invisible pour moi je vois un skieur en "schuss" suivi d’un autre boulet ! Punaise ça décoiffe...À fond les meules les gars...

Le premier skieur crie "Chamoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis", chamois qui détalle bien sûr, et à quelle allure. (Moi je ne l’avais pas vu le bestiau.)

Alors son copain, au skieur, pas au chamois ! entreprend de couper la trajectoire de l’animal qui s’enfuit sur les plaques d’herbe, à l’abri, croit il...

C’est sans compter l’autre copain du skieur 2 ou 1 je ne sais plus, (le chamois lui il n’a toujours pas de pote dans cette histoire), qui le coince de l’autre côté de l’herbe.

Et bien là croyez moi, et c’est là que l’on se dit que nous ne sommes pas des chamois. La bête a détallé en montant en faisant des sauts de malades, incroyables ! Sérieusement je n’ai jamais vu d’aussi grands bons.

Les deux autres "malades" en sont resté sur le cul à entendre leurs exclamations !!!

Et puis tout le monde a disparu dans l’immensité de la montagne. Seul un "Choucas" est venu virevolter au-dessus de moi, intrigué ? Curieux ?

Ah ben mon gars lui dis je moi j’ai rien fait, les autres frapadingues se sont tous "cassés", et il m’a laisser seul à en baver dans ma descente, à brasser la neige mole sous un gros cagnard.

Solitude revenue, je crois que pas un des protagonistes de cette petite partie de cache-cache ne m’a vu, quoique le chamois lui...

Dernière modification : 27 mai 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 25 mai 2018

Publiée le 25 mai 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !