Sentier du Chéran, boucle du pont de l’Abîme Sortie du 20 avril 2018

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand beau, assez chaud.

Récit de la sortie

Parcours effectué au départ de la passerelle de Cusy, dans le sens du topo.

En cette fin avril, les fortes chaleurs et les grosses quantités de neige en altitude ont gonflé les rivières. Le Chéran a un débit impressionnant, la rivière s’est transformée en torrent bruyant.

Le chaos du Chéran est le temps fort de la balade ; le vacarme du torrent, les hautes falaises, les énormes blocs, et le pont suspendu tout petit là-haut, forment un spectacle dont on a du mal à se détacher.

Le parcours le long de la route pour atteindre le pont de l’Abîme est spectaculaire, mais inconfortable, la route est étroite, et il faut marcher le long du muret ; mais quelle vue sur le pont et les gorges !

La traversée du pont n’est pas confortable non plus : il y a un trottoir étroit de chaque côté, on voit le vide en-dessous, et chaque véhicule qui passe fait vibrer le tablier du pont dans un bruit d’enfer. Il faut bien garder son calme pour prendre des photos...

En tout cas, une belle découverte que ces gorges. On ne les soupçonne absolument pas d’en haut, quand on passe sur l’une des deux routes qui mènent vers l’intérieur du massif.

Dernière modification : 17 juin 2018