Sortie du 16 juin 2018 par RomP Mont Linla ou Linleu (2093m), par le Lac d’Arvouin

Très beau circuit assez court menant rapidement en altitude, néanmoins assez sportif en fonction de l’itinéraire employé. Idéal pour une demi-journée.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

La sortie a été effectuée sous un ciel assez nuageux, mais par temps sec. Le terrain était tout à fait praticable, il n’y avait presque plus de névés sur le chemin.

Récit de la sortie

Infos

Carte : IGN 3528ET (Morzine Massif-Du-Chablais Les Portes du Soleil)
Altitude de départ et arrivée : Environ 1600 au parking, 2093 au sommet
Dénivelé : 493m
Distance parcourue : 5,5km

Accès

De Thonon-les-bains, suivre la D902 direction Morzine, puis au rond point suivre la D22 direction Vacheresse/Abondance.

Il arrive que cette dernière soit coupée (comme c’est le cas en ce moment), il suffit de poursuivre sur la D902 puis de bifurquer direction la Forclaz sur la D122 jusqu’à la jonction avec la D22 une fois dans la vallée d’abondance.

De cluses Cluses emprunter la D902 qui mène à Thonon-les-Bains. La quitter à hauteur de Bioge pour suivre la D22.

Une fois arrivé à la Chapelle d’abondance, bifurquer en suivant le panneau indiquant Le Rys, Lac d’Arvoin, jusqu’au parking à Sevan devant.

Descriptif

Du parking, il ne faut pas se tromper en prenant le chemin carrossable (c’est du vécu !), il faut emprunter le sentier indiqué par le panneau en direction du Linleu/Linla. La montée se fait en suivant cette sente, longée sur la droite (dans le sens de la montée) par une ligne de télésiège et dominé en face par l’aiguille de Braitaz.

Arrivé à un certain point on peut voir l’objectif : le sommet du Linleu dont on peut apercevoir la croix, et sur la gauche du sentier c’est la Tête de Sevan qui s’impose.

À partir d’ici il existe quelques variantes dans l’itinéraire.

- Il est possible de bifurquer sur la droite en direction du col de Braitaz (vers le sommet du télésiège) puis de poursuivre sous l’aiguille de Braitaz en direction du col d’Outanne afin de profiter de la vue tout en empruntant un chemin bien tracé et moins raide.

- Il est aussi possible de grimper directement en direction du col de Sevan, cela dit le sentier est parfois moins évident à trouver.

Une fois arrivé au col de Sevan on tourne sur la droite en suivant l’arête en regard du sommet convoité. L’ascension est un peu plus raide, parfois minérale mais sans aucune difficulté. Après quelques virages on aperçoit enfin la croix sommitale située au bout d’une légère pente herbeuse.

Juste derrière la croix et 300m de vide donnant sur la Suisse, s’ouvre une vue sur les Cornettes de Bise et divers autres sommet dont le sommet de Hautagrive/Chambairy. Le tout était noyé par des passages nuageux ce jour là, mais offrait tout de même de très beaux paysages !

Pour la poursuite de l’itinéraire, il faut redescendre par le même sentier jusqu’au col de Sevan, puis continuer vers le bas en regard de la Tête de l’Avalanche au premier plan dominant de lac d’Arvoin (encore invisible) et du Mont Chauffé au deuxième plan.

La descente est dans un premier temps assez évidente, mais très vite le dénivelé s’accentue et le chemin sans doute torturé par les avalanches hivernales devient difficile et glissant. En effet celui ci est composé de terre fine, et de petits cailloux qui s’échappent sous la chaussure. Il faut parfois s’aider des mains, parfois se laisser glisser (il faut quand même prévoir un moyen de s’arrêter ! )

Le tout est quand même compensé par la vue sur le lac d’Arvoin qui se dévoile au fur et à mesure au son des marmottes.

Enfin arrivé sur le chemin carrossable, on prend en direction du lac d’Arvoin, dominé en face par le sommet du même nom avant d’en faire le tour. Le tout ne prend pas énormément de temps, mais le lieu vaut vraiment le coup d’œil surtout en cette période de presque estivale !

Pour ceux qui auraient envie d’aller un peu plus loin la pointe d’Arvoin peut être gravie, moyennant 2,6km aller-retour, et 280m de dénivelé depuis le lac. Pour cela, il faut d’abord rejoindre les chalets d’Arvoin, puis prendre à l’est direction le col de Savalène et poursuivre vers le sommet avant de retourner sur ses pas.

Une fois le tour du lac effectué on repart en arrière, mais fort heureusement, on ne remonte pas le raide sentier emprunté en descente un peu plus tôt. D’ailleurs vu d’en bas, le dénivelé parait encore plus impressionnant ! On préférera lui passer devant et continuer jusqu’à arriver aux chalets de Sevan avant de parcourir les dernières enjambées jusqu’au parking quelques heures après notre départ.

Remarque

Il est tout à fait possible de pratiquer le circuit dans le sens inverse en commençant par le Lac d’Arvoin avant de gravir le Linleu. Cela dit, la montée jusqu’au col de Sevan présente tout de même un dénivelé moyen de 45% durant 400m sur un terrain avec très peu d’accroche.

De plus il pourrait être réellement glissant en cas de pluie ce qui rendrait ce passage dangereux dans un sens comme dans l’autre.

Dernière modification : 17 juin 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 16 juin 2018

Publiée le 17 juin 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 17 juin 2018 à 10h59

    Heureux d’apprendre que vous ayez apprécié le secteur ;-)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !