Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps. Mitigé au sommet.

Récit de la sortie

De la Montagne Durbonas, j’avais observé la face sud de la voie normale du Grand Ferrand, mis à part le gros névé au pied de la cheminée, le final a l’air à sec. Il ne fallait qu’aller voir ça de plus près.

Je pars du fond du vallon de la Jarjatte en début de matinée et emprunte le sentier du ravin du Fleyrard pour atteindre la piste qui monte à la cabane. Sur les pentes de la Laicinette, je tombe sur une belle surprise : une salamandre tachetée ! Puis, je débouche au lac du Lauzon, plus de neige, il est à son niveau maximum. De même pour la montée au col de Charnier, plus de névés.

Du col, j’enchaîne par le contournement de la Tête de Vallon Pierra et vais chercher la crête. De loin, j’aperçois un groupe franchissant le névé au pied de la cheminée. Je finis par gagner la dernière pelouse face à la partie finale de l’ascension. Je traverse le névé sans encombres, puis remonte la cheminée. À sa sortie un autre névé s’évite par la droite. Je remonte quelques gradins et atteins l’arête est. La vire Olympique est encore bien blanche !

Je poursuis le long de la raide arête, grimpe les premiers ressauts, puis les dernières marches du mur final délivrant les pentes sommitales. Le groupe au sommet est en fait une classe de militaires. Ils s’encordent pour la descente. Je me retrouve seul rapidement. Je prends une petite pause avant d’aller explorer le tunnel d’accès au Petit Ferrand... Un névé l’obstrue, ce sera pour une autre fois !

J’entame la descente. Au retour en bas de la cheminée, pas de gravière mais le gros névé, la ramasse est plus acrobatique que jamais ! J’enchaîne un autre névé bien énorme au pied de la crête. J’ai beau essayé de tenir l’équilibre, mais je finis par me ramasser et à glisser sur les fesses. Je rejoins les militaires plus bas. Encore un gros névé ! Ils descendent assis sur leur sac à dos en guise de luge ! Je commence à les dépasser en courant, puis perds l’équilibre et me retrouve une nouvelle fois sur les fesses. Ce névé est entrecoupé d’un pierrier, je bloque mes pieds dans la neige, me redresse à temps, enchaîne la ramasse dans la caillasse, exécute un bond de chamois et continue dans la neige à fond les ballons !

Du col de Charnier, je redescends sur le lac, puis sur la cabane du Fleyrard où les alpages ont commencé leur saison d’estive. Enfin, retour tranquille par la piste ramenant au fond du vallon.

Dernière modification : 23 juin 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 21 juin 2018

Publiée le 23 juin 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 juin 2018 à 09h40

    Il est fou ce Dyn’s ! x-D
    Très beau, comme d’habitude ! Côté Obiou, tu as pu voir comment ça se présentait ? J’y suis passé y’a 1 semaine 1/2 et les névés ma paraissaient encore importants.

  • par Le 25 juin 2018 à 13h40

    Salut, merci du retour !

    Pour l’Obiou, il reste des névés entre le col de l’Obiou et la vire de la Cravate (cf https://www.altituderando.com/Tete-des-Ombres-2226m-par-la-crete). Je n’ai pas vu la combe du Petit Obiou orientée nord où il est impératif qu’il ne reste aucun névé, mais vu qu’elle ne prend rarement le soleil, ça m’étonnerait qu’elle soit à sec...

  • par Le 10 juillet 2018 à 09h16

    Salut Dyn’s et merci pour ta réponse !
    Normalement je dois y aller en août, espérons que la combe soit au sec à cette période !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !