Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de Couchage - Homme - Lamina (...) PROMO

    170 € 144 €

  • Doudoune de ski en duvet synthétique (...)

    220 €

  • Chaussures de randonnée - Femme - X (...) PROMO

    140 € 115 €

  • Sac à Dos - Mixte - Explorer 18 (...) PROMO

    69 € 41 €

Conditions météo

Jour 1 : Très humide avec un fort vent de Nord. Que de nuages toute la journée au dessus de 2600m. L’humidité s’évacue en cours de soirée mais la température chute.
Jour 2 : L’humidité ressort très vite et les nuages sont présents dès 8h du matin. La masse d’air finit par bien s’assécher en cours d’après midi.

Récit de la sortie

Départ vers 17h du hameau de Valfroide, le ciel est couvert mais pas menaçant. Je monte doucement le sentier menant au refuge du Goléon. Après avoir traversé un joli spécimen de névé recouvert d’une couche de terre et de roche, j’arrive au lac vers 18h15. le vent est fort, même très fort et frais. J’abandonne mon idée de bivouaquer au pied du glacier. Le premier recoin abrité du vent de Nord fera l’affaire. Je trouve mon bonheur avant le bout du lac, une petite sente protégée du vent qui semble malheureusement être les toilettes publiques du lac. Je continue quelques dizaines de mètres au-dessus et trouve un recoin plat abrité par un gros rocher.
Il est 19h, je fais chauffer mon repas puis monte la tente. Extinction des lumières vers 21h. Je m’offre toute de même un joli coucher de soleil sur la Meije avant de tenter de m’endormir.

Je n’ai jamais bien dormi au bivouac, il faut croire que ça n’est pas cette nuit que ça va commencer. J’ai dû cumuler 2h de sommeil dans la nuit, pourtant confortablement installé.

À 4h il faisait 5°C dans la tente. Je comprends maintenant où sont passés mes 400€ de sac de couchage + matelas, je n’ai même pas eu froid !

Réveil sous les étoiles, je tente quelques photos pendant que le réchaud ronronne mais ça ne donne rien. Je fais le plein d’eau dans le lac du Goléon, je n’ai pas vu de troupeau en amont, l’eau ne doit pas être mauvaise. En plus j’y vois des poissons. Je balance quand même une pastille de micropure dans la bouteille par prévention. La lune sort au-dessus de la pointe des Lauzettes. Le temps de plier le bivouac, je me mets en chemin vers 5h frontale coupée.

Premier gros névé vers 2700m que je ne quitterai plus jusqu’au col à 3200m sans m’apercevoir que j’étais passé sur le glacier. Glacier complètement bouché par la neige bien dure, aucune fissure, aucune crevasse, j’ai quand même essayé d’ouvrir un peu les yeux des fois que …
Le glacier est bien calé dans sa petite cuvette, et ne risque pas de se sauver bien loin.

Une fois sur l’arête, j’abdique vers 3300m face à un rocher complètement détrempé, bien trop dangereux sur les passages exposés. Les orages de Jeudi soir ont fait du mal, je n’avais pas vu les choses de cet œil-là. Ce soir le rocher devrait être sec, le créneau sera demain.

Ne voulant pas rester sur un échec, je décide de retourner sur le glacier et de grimper l’Aiguille occidentale de la Saussaz (3340m) toute proche, aucune difficulté, il faut à peine mettre les mains. 8h au sommet, j’attaque doucement la descente vers le refuge du Goléon où je mangerais une délicieuse tarte au citron accompagnée d’un thé des Alpes, avec vue imprenable sur la Meije. Ce n’est pas parce qu’on bivouaque qu’il ne faut pas faire travailler l’économie locale !

Il y a plein de marmottes autour du lac, j’en engueule une pour ne pas qu’elle bouge le temps de la photo.

11h30, j’amorce ma descente vers le parking, il fait chaud, je peste contre le poids de mon sac. Le refuge est finalement une très bonne alternative au portage d’un bivouac.

Peut être une prochaine tentative dans l’été mais cette fois par l’arête Sud …

Dernière modification : 8 juillet 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : Lumière d’adret

Windsurfeur vendéen expatrié depuis quelques années aux portes des Alpes. Je suis arrivé ici à la suite d’une PUB « Vivez la montagne » et je dois dire que je ne suis pas déçu du voyage. Le coin avait l'air joli et propre alors j'y ai posé ma valise. Le monde parait beaucoup moins impressionnant vu d’en haut (...)

Randonnée réalisée le 7 juillet 2018

Publiée le 8 juillet 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !