Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de Couchage - Saros - Therm-A-Rest PROMO

    185 € 180 €

  • Doudoune à capuche - Homme - Arc’Teryx -

    250 €

  • Chaussures de Randonnée - Homme - (...)

    219 €

  • Sac à dos d’alpinisme/trail - Distance 15

    160 €

Conditions météo

Météo clémente avec quelques passages nuageux sans conséquences.
Encore un gros névé à signaler dans le versant Nord du col sans nom (2619m) qui peut rendre la descente délicate. Alternative : rester sur l’itinéraire de ce topo, la descente de la combe Nord du Grand Van.

Récit de la sortie

Après plusieurs journées maussades et avec trop de nuages accrochés, les conditions météo semblent favorables pour refaire une tentative de celui que j’ai surnommé le sommet maudit.

En effet j’ai par le passé échoué quatre fois en voulant faire le Taillefer.

  • Première fois : orage menaçant au col du Grand Van, obligé de redescendre en vitesse, grêle au Lac Fourchu ;
  • Deuxième fois : parti trop tard, pris par la nuit et pas de lampe ;
  • Troisième fois : en hivernal, bloqué par la neige dure au col du Grand Van et sans crampons ;
  • Quatrième fois : demi-tour au Petit Taillefer car le sommet est complètement pris dans les nuages.

Aujourd’hui je me dis que c’est la bonne ! Les nuages sont tout de même de la partie mais il y a suffisamment d’air pour les faire circuler.

Il y a un peu de monde sur les sentiers, c’est l’affluence des beaux dimanches.
En arrivant à la cabane de Brouffier puis au lac, les odeurs de crottes de mouton sont de plus en plus fortes, je me demande comment les gens peuvent s’arrêter là pour pique-niquer...

Pour ma part je n’ai pas faim, je continue donc à marcher pour remonter au Pas de la Vache. En passant à côté je ne résiste pas au plaisir de m’envoyer quelques louches de myrtilles, mais c’est de la pure gourmandise !

A partir de la croix du Sergent Pinelli commence la partie ludique que j’aime bien : ça passe à peu près partout en restant sur l’arête rocheuse, je me prends pour un chamois quelques minutes.

Au col du Grand Van, je scrute l’horizon : rien ne m’empêchera d’aller jusqu’au bout cette fois !

La montée finale est vite avalée et j’arrive enfin à toucher ce petit bonhomme de métal que je vois depuis longtemps sur les photos/topos !

Le sommet est tout plat et ne manque pas de place pour faire la pause. Je choisis un endroit avec vue sur le plateau du Lac Fourchu et m’arrête 2 heures.
D’ici j’entends les cris de gens qui se baignent dans le lac : c’est sûr qu’elle doit être fraîche !

Après ma pause, je descends en direction du col sans nom (2619m) puis je croise un gars qui en vient et me dit qu’il reste un gros névé pentu un peu dur en versant Nord où il a bataillé, et ça risque d’être tendu à la descente.

J’hésite un peu puis renonce à contrecoeur. Je le suis pour repasser par le col du Grand Van et entamer la descente classique sur les lacs.
C’est un chercheur de génépi mais sa récolte est bien maigre, il va falloir aller ailleurs !

Les abords des lacs incitent toujours autant au bivouac et certains randonneurs n’ont pas hésité à installer leur tente dès 17h15.

Le retour par le GR50 est rapide et agréable, sauf les quelques kilomètres obligatoires sur goudron jusqu’au parking.

Dernière modification : 21 août 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Grenoblois d'adoption, amoureux de la montagne et des grands espaces depuis une quinzaine d'années et collectionneur de lacs d'altitude. J'apprécie les randonnées à la fois sportives, engagées et insolites (vires du vertige) où il faut mettre les mains, mais aussi les randonnées classiques plus tranquilles. Le but principal étant de se faire plaisir et voir des beaux paysages qui se méritent. Adepte (...)

Randonnée réalisée le 19 août 2018

Publiée le 20 août 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 20 août 2018 à 23h58

    Belle sortie Bryce, et belle persévérance ! Je pensais monter au Taillefer mercredi si la météo est favorable......

  • par Le 21 août 2018 à 09h25

    Merci ! Ca semble tout bon pour ce mercredi.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !