Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 26 août 2018 par Bryce38 Le sangle de Belles Ombres (1843m) par Pré Orcel

Je n'étais pas retourné dans ce coin depuis plusieurs années quand j'avais exploré le départ de ce sangle un peu par hasard au col de l'Alpe. Je l'avais parcouru en aller-retour mais pas en intégralité. L'idée aujourd'hui est de tout faire en rebouclant par la crête et pourquoi pas enchaîner avec le Pinet et le sangle du Fouda Blanc (selon moi un des plus beaux de Chartreuse) ?

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Beau et chaud, bonne visibilité tous azimuts.
Terrain parfaitement sec.

Récit de la sortie

Comme j’arrive un peu tard, je ne me gare pas au Pré Orcel mais 250m plus bas en bord de piste, ça me fait un bonus dénivelé pour mieux m’échauffer.
En passant au parking, je me dis que c’était une bonne idée car il est déjà plein !
La montée au col de l’Alpe est vite expédiée, j’y double beaucoup de monde, principalement des familles avec enfants qui viennent pour pique-niquer à la croix.

Au col je cherche comment rejoindre le sangle : il y a plusieurs façons d’y aller car les pentes ne sont pas encore trop fortes.
Un troupeau de moutons m’attendait à l’ombre juste au-dessus du sangle. Leurs clochettes résonnent à mon passage.
La suite est typique de ce genre d’itinéraire : un long défilé de cirques tous plus beaux les uns que les autres, des falaises aux rochers biscornus, des regards arrière avec à chaque fois la même question "Je suis passé là ?" et à chaque fois la même réponse "Oui, je suis passé là !".
En résumé : quand y’en a plus, y’en a encore !

J’emprunte le petit couloir de sortie qui débouche sur la crête et suis le sentier qui revient vers le Sud.
Arrivé à une clairière, je coupe à droite pour attraper le GR9 en bas. Pour cela, il me faut traverser la forêt en mode sanglier, en évitant les pièges de lapiaz et les sciallets parfois profonds.

Je fais une pause miam vers les ruines des haberts de Barraux et décide de changer mes plans : j’active le mode glandouille, je passe une heure à buller au soleil, le sangle du Fouda Blanc sera pour un autre jour !
Je reviendrai le faire en boucle en prenant soin de choisir l’après-midi pour bénéficier du meilleur ensoleillement.

Au retour je passe par le chalet de l’Alpe, traverse quelques troupeaux de vaches bien paisibles et redescends tranquillement.

Dernière modification : 27 août 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Grenoblois d'adoption, amoureux de la montagne et des grands espaces depuis une quinzaine d'années et collectionneur de lacs d'altitude. J'apprécie les randonnées à la fois sportives, engagées et insolites (vires du vertige) où il faut mettre les mains, mais aussi les randonnées classiques plus tranquilles. Le but principal étant de se faire plaisir et voir des beaux paysages qui se méritent. Adepte (...)

Randonnée réalisée le 26 août 2018

Publiée le 27 août 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !