Sortie du 1er septembre 2018 par vermatoiz Tête des Vautes (2188m) par le Vallon de Charnier

Ces vallons du Dévoluy sont tous plus beaux les uns que les autres, et si on peut rajouter un petit sommet......allons voir si c'est possible !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Couvert dans la vallée, le temps s’éclaircit à l’approche du Dévoluy.
Soleil et vent au départ, mais les sommets resteront bouchés, à notre grand regret.
Fort vent du nord au col et brouillard juste au-dessus.
Température fraîche !

Récit de la sortie

Ce n’est pas la Tête des Vautes qui m’a fait partir, avec une amie, ce samedi 1er septembre dans le Dévoluy.
Je voulais découvrir le vallon et le col de Charnier, et en prime gravir la Tête de Vallon Pierra et revenir en boucle par le Vallon Froid.
Les conditions météo vont nous faire réduire nos prétentions..........

Départ à 8h40 de Lachaup avec le soleil et un petit vent frais, rien de méchant.
La marche sur la piste nous permet d’apprécier le paysage et de nous réchauffer. On tombe la veste !
Le balisage est bien présent, et nous trouvons facilement le chemin et les raccourcis coupant la piste forestière.

Un petit troupeau de moutons aperçu sous la cabane de Chourum Clot nous inquiète quelques secondes.....y aura t’il des patous ? Le silence nous rassure, pas de chien.

Au-dessus de la cabane, nous perdons un peu le chemin et descendons un peu trop bas, rien de grave, on rejoint bien vite le GR qui franchit un petit verrou de lapiaz.
Une immensité nous tend les bras........

Un premier vallon sur notre gauche, le Vallonet, dominé par le Rocher Rond, ou Tête du Fleyrard, et au fond la Tête de Plate Longue, nous séduit déjà.

Une courte descente nous amène au vallon de Charnier proprement dit et nous commençons la longue traversée, encadrée par une ligne de crête menant au Grand Ferrand sur notre droite, et la masse omniprésente de Roche Courbe sur notre gauche.
Le sentier est d’abord en balcon, puis s’élève peu à peu, régulièrement, avec juste 2 petits verrous sans difficulté. Magnifique !

Un troupeau de moutons beaucoup plus important que le précédent pâture sur les hauteurs face à Roche Courbe et nous entendons aboyer au loin, ça ne durera pas.

Arrivée au col de Charnier......Une originale ligne de cairn qui suit la bordure, des filets pour les moutons pas très esthétiques, on comprend vite la raison de leur présence......de ce côté c’est chute interdite !

La vue sur le lac et la Tête du Lauzon est grandiose, malgré les nuages qui jouent à cache-cache.
La Tête de Vallon Pierra, elle, est quasiment invisible, cachée par un épais brouillard.

On tente quand même de grimper un peu, les nuages vont et viennent et avec un peu de chance, le sommet va se dégager.......
Mais non, c’est de plus en plus dense, et surtout le vent est d’une force incroyable.

Sans connaissance de ce qui nous attend de l’autre côté, nous décidons de faire 1/2 tour, et avant de rejoindre le vallon, nous allons prolonger un peu l’aventure sur le sentier d’accès au Grand Ferrand.
Nous croisons un randonneur qui en redescend, après avoir lui aussi renoncé à l’ascension. Les conditions ne sont pas bonnes.

Retour dans le vallon de Charnier, sens inverse de ce matin et non moins beau......

Pause pique-nique un peu au-dessus du sentier, posées sur les cailloux qui se chauffent au soleil, et nous avec !

La descente se fera tranquillement, du coup on a le temps........

Une petite visite à la chapelle de Mère-Eglise et à son cimetière où repose René Desmaison. Emouvant.

Pas de regret pour la Tête de Vallon Pierra restée dans le brouillard toute la journée.

Par contre, je réaliserai un peu tard qu’on aurait pu faire la Tête des Vautes, elle bien dégagée ! Obnubilée par l’autre, je n’y ai même pas pensé ! Stupida !

Allez, c’était quand même une bien belle journée en montagne, dans ce magnifique Dévoluy où je n’étais pas venue depuis trop longtemps.....

Dernière modification : 5 septembre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

"Les vraies merveilles ne coûtent pas un centime. La marche nettoie la cervelle et rend gai". SAMIVEL (Le Grand Oisans Sauvage)

Randonnée réalisée le 1er septembre 2018

Publiée le 5 septembre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !