Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 10 septembre 2018 Pointe des Cerces (3098m) par le lac du Grand Ban, le lac Rond et le lac des Cerces

Sommet dépourvu de difficulté technique, mais que je classerais aisément dans la catégorie "mythique" par rapport à sa position centrale dans le massif, son cheminement magnifique et tout simplement, son nom. Eh bien, il est enfin atteint après des années à le bader sur les photos et topos, et pas mal d'annulations pour cause météorologiques.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de couchage - Mixte - Swing 900 (...) PROMO

    389 € 350 €

  • Doudoune mi-longue chaude - Homme - (...)

    595 €

  • Chaussure de grande randonnée - (...) PROMO

    200 € 144 €

  • Sac à dos Urbain - Mixte - Walker 20 (...)

    68 €

Conditions météo

Brumeux en matinée, se découvre partiellement au sommet

Récit de la sortie

Cette Pointe des Cerces, ça faisait longtemps que je voulais l’accrocher sur mes "tablettes".

La cocher comme "faite", car elle me faisait vraiment très envie.

Pas énormément de dénivelé, pas de grosse difficulté technique, sommet assez populaire dans le secteur, voire un peu familial, mais qui se mérite.

Effectivement, la grande combe que l’on remonte par une superbe sente en lacets se fait sentir dans les jambes en fin de parcours, et mes cuisses et mollets ont chauffé.

Aujourd’hui, nous avons eu droit à la présence d’une quarantaine de jeunes militaires en tenue de combat, équipés d’un sac de plus de 10 kilos, participant à une course d’aguerrissement en montagne.

Je pense que c’était des légionnaires, puisqu’ils portaient tous un casque de montagne blanc et nous avons croisé les premiers qui descendaient du sommet à vitesse grand V.

Les autres ont suivi, tout au long de la suite de notre ascension, courageux, accrocheurs, mais certains épuisés, on peut aisément le comprendre.

Malheureusement, nous avons vu s’approcher, puis atterrir l’hélicopère du PGHM afin de secourir un malheureux légionnaire n’ayant pas maitrisé sa descente, et l’erreur généralement ne pardonne pas.

Nous espérons que cela n’était pas trop grave...

Donc, tous ces événements nous ont bien occupé l’esprit pendant cette rude ascension, et l’arrivée au sommet n’en a pas été moins magique.

Après la Tête de la Cassille, "je vaux ce que je veux" une deuxième fois !!!

Eh oui ! c’est comme cela, apparemment qu’on est accueilli sur certains des sommets du Massif des Cerces, et c’est bien agréable, ça fait réfléchir, et ça apporte un côté philosophique à ces magnifiques ascensions.

J’ai pu ensuite admirer avec plus de recul le Pic de la Moulinière et la Tête de la Cassille juste en face, gravis cette année, et qui m’avaient laissé d’immenses souvenirs montagneux.

La Main de Crépin à l’Ouest et en contrebas parait finalement assez petite, et le Rocher de la Grande Tempête (3002m), l’objectif pour demain, semble lointain.

Alors, comme je l’annonce assez régulièrement sur les vidéos qu’il m’arrive d’enregistrer quand je gravis un sommet, "la Pointe des Cerces : C’EST FAIT !"

Dernière modification : 17 septembre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteurs de cette sortie : , ,

Randonnée réalisée le 10 septembre 2018

Publiée le 17 septembre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Jérôme DauvergneLe 23 septembre 2018 à 09h46

    La couleur des casques est blanche quelque soit le corps militaire. Ils sont tous blancs 😉, plus de chances que cela soit une compagnie de chasseurs alpins.

  • par Le 23 septembre 2018 à 11h36

    OK Jérôme, merci pour l’info 😁

  • par Le 23 septembre 2018 à 20h59

    C’etait bien des legionnaires du 2eme Regiment Etranger du Genie appartenant a la Brigade d’Infanterie de Montagne. Comme chaque annee, ces derniers confirmaient une des epreuves de leur Brevet d’Alpinisme Militaire en été...ils sont de la mouvance montagne et reste des legionnaire avant tout et non des Chasseurs Alpin ce qui est different...mais partage la meme passion de la montagne

  • par Dauvergne JeromeLe 23 septembre 2018 à 21h43

    Ok Vertige66 :-) merci de la précision. Par contre la couleur du casque n’est pas spécifique à la légion :-)

  • par Le 28 septembre 2018 à 15h21

    Bonjour
    J’ai voulu faire hier cette pointe, mais le petit passage raide un peu difficile que l’on voit sur ta photo 9 était totalement gelé en "béton" ( malgré une température toute la rando élevée pour la saison) et avec un fort dévers lisse vers l’extérieur. Même impossible de planter mes bâtons. Hélas je n’avais pas mes crampons et j’ai dû renoncer par sécurité étant seul. Comment était cette endroit le jour de votre rando ?
    a+
    Laurent

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !