Sortie du 13 octobre 2018 par gegers La Croix de Belledonne (2926m), voie classique

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Quelques névés à partir de 2500m dans les secteurs ombragés sont facilement évitables.

Récit de la sortie

Rien. Silence. Pas un bruit. A la Croix de Belledonne, même le vent se tait. Sous les pieds, 2926m de silence. Il n’y a rien. Des cailloux. A perte de vue. Rien ce n’est pas le néant, ce n’est pas la négation de toute chose. Rien, c’est déjà quelque chose.

C’est dans un silence monacal que la randonnée débute, à la frontale car il y tout de même plus de 1600m de dénivelé à se farcir. A mesure que je m’élève, la nuit se fait moins noire, et le jour commence à poindre alors que je sors de la forêt. Le lac du Crozet n’est plus loin. En bien piteux état, celui-ci fait peine à voir, atteignant à peine la moitié de son niveau habituel, les travaux de consolidation de son barrage expliquant cette mise à sec surprenante.

Je chemine dans l’ombre fraîche, remontant le vallon en direction du Col du Pra, puis des lacs du Doménon. Enfin, l’ambiance devient plus minérale, alors que le sentier se perd dans le pierrier, et que les cairns servent de point de repère pour prendre pied sur l’impressionnante remontée du Névé de la Grande Pente. Essayant d’éviter les quelques névés qui subsistent, je tire trop à droite et me retrouve à remonter un pierrier fort instable en direction d’un col. De manière inattendue, je débouche finalement au Col du Bâton. Une erreur heureuse, puisqu’elle me permet enfin d’accueillir le soleil et sa chaleur, et qu’elle me permet de cheminer dans une belle zone sauvage.

L’objectif final, jusque là invisible, devient omniprésent. Elle est là, entre chaque pierre, derrière chaque ressaut, cette croix sommitale que j’atteins finalement après 4h de montée. En T-shirt à 10h30 du matin à 2926m mi-octobre...tout va bien. Mais il n’y a rien. Pas un souffle, pas un animal, pas un caillou qui ose briser le silence solennel qui enveloppe ces lieux où on peut prendre la pleine mesure de notre insignifiance.

Fin de la solitude. Je suis rejoint par un, puis une poignée de randonneurs. Il est temps de redescendre. Je m’accorde une longue pause aux lacs du Doménon, et suis surpris de constater l’absence totale de marmottes. Seraient-elles déjà rentrées pour l’hiver, après un premier coup de froid fin septembre ? Au lac du Crozet, c’est l’effervescence habituelle des weekends ensoleillés. Je replonge en forêt où les feuilles tombent à vitesse grand V, colorant les lieux d’une teinte mordorée. L’automne est beau.

Dernière modification : 13 octobre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 13 octobre 2018

Publiée le 13 octobre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 octobre 2018 à 22h05

    Joli texte Guillaume, et superbes photos ! C’était LE jour à aller là-haut.....

  • par Le 19 octobre 2018 à 09h17

    Tout en lisant ton texte et regardant ensuite tes photos, je préparais un commentaire ... qui aurait été pratiquement le même que celui de Nadine ci-dessus !
    Manifestement ta balade confirme que la montagne appartient à ceux qui se lèvent tôt.

    Jean-Marc

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !