Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de Couchage - Mixte - Trailhead (...) PROMO

    170 € 150 €

  • Doudoune de ski en duvet de canard (...)

    500 €

  • Chaussures de randonnée - Femme - (...)

    130 €

  • Sac à dos polyvalent - Homme - Out (...) PROMO

    120 € 84 €

Conditions météo

Mois d’octobre atypique. Beau temps, températures douces, pas de brouillards dans les vallées, atmosphère peu transparente.

Récit de la sortie

Pas trop le moral ce matin. Après tous ces jours de beau temps, la météo annonçait de la pluie sur le Pilat. Pour la nuit et une partie de la matinée.

J’ouvre mes volets sur un ciel clair ! J’allume le PC, me connecte au site de la Chaîne Météo. C’est confirmé : pluie en cours d’atténuation.
Je me connecte sur la webcam, le soleil se lève et mon sourire revient.

Petit dej’, je prends mon sac, il est toujours prêt, et direction la Jasserie.

Départ à 9h30 et courte ascension du crêt de la Perdrix et petite conversation avec des touristes qui trouvent qu’AltitudeRando est un "site bien fait".

Descente dans la sombre forêt du versant est, un chevreuil et un écureuil refusant de se laisser photographier.

Arrivée au Mantel dans un paysage qui rutile sous la belle lumière automnale.

Pause casse-croûte à la chapelle de Saint-Sabin.
Pas de vent, températures douces, pas trop de visibilité. On devine le Rhône plus qu’on ne le voit. Il n’est qu’à 11km.

Remontée en passant par le Rocher de Chauchibat et le quai du col du Gratteau.

Lors de mon dernier passage, mi-juillet, il y avait un chat abandonné au col. Ce jour, il y en à cinq.
Une chaine de solidarité s’est mise en place. Ils ont de l’eau et des croquettes. Un 6ème chat a été adopté.
Mais les frimas vont arriver et ce lieu à 1200m va devenir inhospitalier...

Petite halte au belvédère du crêt du Graland. Pas le sommet lui-même, interdit par le sympathique propriétaire, mais celui au sud-est de la tour des postes. Le mont Blanc apparait discrètement.

Montée au crêt de l’Œillon, les mélèzes sont encore verts, il va falloir attendre la mi-novembre...

Retour parfois par les crêts, Étançon, Chèvre, parfois par la Route des crêtes. Les sorbiers ont déjà perdu leurs feuilles mais les hêtres sont parés de chaudes couleurs.

Le chalet bourguisan a été rénové cet été. Un doublage extérieur en bois lui donne l’allure de chalet qu’il n’avait pas.

Un dernier passage au crêt de la Perdrix. Le mont Blanc est à peine visible. Il est 16h35, trot tôt pour le coucher du soleil.
Ce sera pour une autre fois, la journée aura été bien remplie...

PS : il n’est pas tombé une seule goutte de pluie au Bessat depuis des jours et des jours...

Dernière modification : 20 octobre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 19 octobre 2018

Publiée le 20 octobre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !