Sortie du 3 novembre 2018 par Pascal Pointe de Merdassier (2313m)

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau au-dessus des nuages bas recouvrant les plaines jusque vers 1200m, doux dans les vallées mais petit vent frais au-dessus de 2000m.

Récit de la sortie

Encore une envie de coucher de soleil... Profitons-en, c’est la saison idéale ! D’autant plus qu’en ces jours courts, c’est ce qu’il y a de mieux à faire lorsqu’on a juste une fin d’après-midi de disponible. Bon, il a neigé un peu la semaine précédente et les versants nord sont encore blanchis. Il faudra donc marcher versant sud pour éviter les quelques centimètres de neige pourrie et glissante. Le Merdassier se profile comme un bon objectif pour tout cela.

Départ vers 14h30 du pied de la grande pyramide. Montée dans l’herbe jaunie, puis la longue crête sud-ouest. C’est régulier, c’est raide... On monte assez rapidement, même si les panneaux jalons indiquant les temps records du Kilomètre Vertical organisé là (le lieu s’y prête) indiquent qu’on est encore loin du compte... Perspective trompeuse, la crête régulière et rectiligne est beaucoup plus longue et grimpante qu’elle ne semble de visu. Les jambes chauffent, mais la progression est facile, la neige ayant la bonne idée de rester cantonnée sur le versant nord-ouest. On profite de la vue, s’offrant dès le début de la marche grâce au terrain dégagé. L’Étale, objectif d’il y a deux semaines, est maintenant tout blanc, hors limites.

Voilà la crête sommitale, la vue s’ouvre sur le Mont Blanc, et la vue est magnifique, juste un peu abîmée par quelques abominables pylônes. Le dernier petit raidillon est sec et sans difficultés, puis voilà le sommet. 16h30, la vue s’ouvre sur le val d’Arly, le Beaufortain, le Mont Blanc, la Vanoise... On s’offrira une bonne demi-heure de contemplation au sommet face au panorama jaunissant...

Le soleil descend, il faut aussi penser à descendre. On rejoint la crête dans la lumière dorée, orangée... Et derrière, le Mont Blanc se pare de couleurs vives. Au loin sur un promontoire, un bouquetin profite également du panorama...

Le soleil finit par disparaitre derrière un voile nuageux à l’horizon, il est temps de reprendre la descente. Celle-ci est rapidement expédiée tout droit sur la crête, presque à une vitesse qui, si elle pouvait être égalée en montée, serait presque celle indiquée par les jalons du Kilomètre Vertical... Fin de la balade à la nuit tombante, vers 18h.

Dernière modification : 5 novembre 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 3 novembre 2018

Publiée le 5 novembre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !