Sortie du 20 janvier 2019 par Bryce38 Pointe du Sciallet (2312m) par Prabert – à raquettes

Une belle rando raquettes qui demande tout de même quelques efforts pour venir à bout des 1200m de dénivelé, mais qui est amplement récompensée au sommet. En cas de coup de mou, le Pas de la Coche est déjà un objectif tout à fait intéressant depuis Prabert.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand ciel bleu, beau soleil, pas de vent, meilleur que les prévisions et c’est tant mieux !
Neige parfaite et abondante (2/3 jours après la chute).

Récit de la sortie

J’avais déjà fait quelques randos hivernales dans ce secteur de Belledonne. La brèche de Roche Fendue, atteinte un jour glacial et très venté.
Puis une tentative de la Pointe du Sciallet en fin de saison, un jour chaud et avalancheux qui m’avait fait renoncer au sommet.
Dans les deux cas j’étais parti du Rivier d’Allemont. Aujourd’hui je pars de Prabert et toutes les conditions semblent réunies pour aller jusqu’au bout.

Je me gare peu après la barrière (ouverte), je dois donc faire plusieurs kilomètres sur du plat avant d’arriver au Pont de la Betta.
Pour éviter de rallonger la montée par cette piste monotone, je n’emprunte pas le GRP en balcon mais le GR549 qui monte droit dans la forêt par le habert de Muret.
Les sapins sont bien plâtrés par ici ! Je croise une multitude de skieurs qui ont déjà fini leur course.

Un peu plus haut, j’arrive au refuge d’Aiguebelle quasi neuf qui attire la foule à l’heure du pique-nique.
C’est seulement ici que je chausse les raquettes car je m’enfonce de plus en plus dans la neige.
En regardant tout autour de moi, il faut se rendre à l’évidence : il ne reste pas beaucoup de pentes vierges ! C’est tracé partout : Cime de la Jasse, Jas des Lièvres, Pas de la Coche...
Les cris des skieurs qui se régalent résonnent dans cette vaste étendue. J’aperçois un groupe de 5 qui remonte lentement un étroit couloir raide vers le Pic du Pin.
Je reprends la marche et vise le Pas de la Coche en me servant des traces de ski. Là-haut, je bascule sur l’autre versant arrosé de soleil et c’est magnifique !

La neige est parfaite, il ne reste plus cette croûte glacée qui avait tout gâché il y a 3 semaines, elle est totalement enfouie sous la poudreuse.
Je n’ai pas à me poser trop de questions pour la suite : la trace est déjà toute faite sur le versant Sud, il n’y a qu’à se laisser guider tranquillement.
La remontée de cette crête est splendide : de beaux rochers, une neige extra et tout cela sous un grand ciel bleu et un soleil radieux. Le meilleur de Belledonne, que du bonheur !
Là encore, la moindre pente est zébrée de nombreux zig-zags trahissant le passage des rando-skieurs. Peu de traces de raquettes cependant, ils doivent être moins nombreux à s’aventurer jusqu’ici.

En chemin, la trace se sépare en deux et j’hésite un peu. Un skieur qui passe par là me confirme que la Pointe du Sciallet est bien au-dessus de moi, alors que l’autre trace qui se prolonge vers l’Ouest mène au col de la Scia.
J’enchaîne les derniers lacets et atteins le cairn sommital où un groupe d’une douzaine de skieurs fait une séance d’autoportraits.
Après une pause grignotage panoramique, je redescends en coupant dans la pente pour profiter au maximum de cette bonne poudreuse. Gros gavage jusqu’au habert de Muret !

Bilan : 1200m de dénivelé bien rentabilisés, une rando comme j’aimerais en faire plus souvent !

Dernière modification : 23 janvier 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Grenoblois d'adoption, amoureux de la montagne et des grands espaces depuis une quinzaine d'années et collectionneur de lacs d'altitude. J'apprécie les randonnées à la fois sportives, engagées et insolites (vires du vertige) où il faut mettre les mains, mais aussi les randonnées classiques plus tranquilles. Le but principal étant de se faire plaisir et voir des beaux paysages qui se méritent. Adepte (...)

Randonnée réalisée le 20 janvier

Publiée le 23 janvier

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 janvier à 22h43

    Magnifique !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !