Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Grand ciel bleu, départ par -4°C et retour par +2°C, c’est le redoux !
Petit vent frais de nord-ouest sur les crêtes.

Récit de la sortie

Dans le massif Central les périodes froides sont de moins en moins froides et de plus en plus courtes. Les redoux, eux, sont de plus en plus doux et arrivent de plus en plus rapidement.

Après la tempête de samedi, le redoux s’annonce dès ce mardi. -4°c à 10h00, il va faire chaud au soleil.

Je serais volontiers allé plus haut, dans les monts du Forez, mais les cols sont encore fermés, seules les stations de ski sont dégagées.

Le parking de la Croix de Chaubouret, lui, a été dégagé hier, Va pour le Bessat, en espérant que le "Chemin de fer" sera tracé.

La route du Bessat était fermée dimanche. Après la Barbanche, je dois patienter une dizaine de minutes pendant que les services de l’Équipement élargissent la portion de route qui avait été coupée par les congères.

Après la traversée du Bois de la Roche, le "Chemin de fer" est tracé, merci aux raquettistes qui sont passés avant.

La piste est à l’ombre et les cimes des sapins sont souvent au soleil, c’est magique.

Après le grand balcon, les rochers jaunes et la petite cascade de glace, j’arrive au croisement avec le sentier direct Qui relie la Scie du Bost et le saut du Gier à la Jasserie. La descente directe entre ce croisement et le Saut du Gier a été débalisé !
Problème de propriétaire ou sentier jugé trop raide ? L’un ou l’autre tombent dans l’absurde.

Je préfère atteindre la Jasserie par la piste la piste moins raide que le sentier, le vallon du Gier est toujours très beau.

À la Jasserie, la fontaine est recouverte de neige, les congères sont énormes.

Je vais faire une variante par rapport au topo en passant à gauche de l’altisurface pour rejoindre la coursière. Ensuite, un passage hors trace entre les pénitents jusqu’au Chalet bourguisan puis au crêt de la Chèvre que j’atteins vers 14h00.

Les Alpes sont visibles des Dents du Midi au mont Ventoux. La luminosité est assez bonne pour apercevoir les neiges d’Angèle et Miélandre.

Pause casse-croute, très courte car le vent me refroidit très vite.

Je rejoins ensuite le crêt de la Perdrix où il y a beaucoup de monde pour un mardi. Il y a du RTT dans l’air...

Ensuite, descente par le GR7. C’est la partie la moins belle de l’itinéraire. J’avais envisagé de contourner le Bois Grézé par le sud, mais c’est plus long d’1km et la fatigue se fait sentir.

Fin de la balade à 16h45.

Dernière modification : 8 février 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 5 février

Publiée le 8 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !