Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Journée lumineuse, températures douces, sauf au sommet en raison d’un vent du sud-est soufflant à 25km/h.

Récit de la sortie

Semaine anticyclonique, soleil, redoux et bon regel nocturne.

Le site internet du domaine nordique annonçait des routes enneigées et conseillait un accès par le Monastier, plus long, je n’arrive pas très tôt aux Estables.

Départ 10h00 et piste bien tracée jusqu’au point de départ de l’ascension, vers la ferme de la Charra, que j’atteins à 11h00.

L’enneigement est important, la raide face sud-est a été skié, à la montée comme à la descente. Il y a peut-être une trace de raquettes, mais pour moi, l’heure est trop avancée.

Il fait beau, il fait chaud, les gants rentrent, la casquette sort...

Cet itinéraire technique est très peu fréquenté. La trace visible au départ est très vite effacée par le vent et la petite chute de neige de lundi.

La progression est lente. Les passages se suivent, le 1er ressaut raide, la traversée du clapier, le ressaut raide menant à la combe supérieure, un autre clapier, et enfin le ressaut raide pour sortir sur la crête de l’antécime à 12h30.

Dans le vallon, une petite brise m’a obligé à ressortir gants et bonnet. Sur la crête de l’antécime, ce n’est plus une brise, c’est du vent ! Un pénitent m’abrite pour m’équiper en mode hiver, anorak, seconde paire de gants, capuche...

Je gagne le sommet est, puis le sommet sud.

C’est très beau ! L’impression d’immensité est incroyable. Il n’y a aucune montagne plus haute à moins de 100km à la ronde ; les plus proches semblent être les différents sommet de Glandasse à un peu plus de 10okm. Le Cantal est plus éloigné que les Alpes ! Le mont Blanc est à 232km.
Le mont Lozère, le puy de Dôme, les monts Dôme, Pierre-sur-Haute sont visibles.

Entre le sommet sud et le sommet nord je trouve une petite zone abritée du vent et ensoleillée, je peux quitter les gants faire une pause casse-croûte.

Puis je monte au sommet nord, très venté et où je me refroidis en contemplant les Alpes ; j’ai oublié les jumelles pour chercher le mont Aiguille, le pic de Parière, la Grande Séolane, la Tête de l’Estrop, le Grand Bérard, le mont Pelat, sommets qui ne sont pas visibles du Pilat.

Les versant ouest du Mézenc est plâtré par la tempête, le redoux n’a fait son œuvre que sur le versant sud où des plaques de neige défient la gravité.

Je me réchaufferai dans la monotone descente en forêt.

Retour à la croix de Boutières à 15h00.

Retour à Sainté par l’itinéraire direct du lac de Saint-Front. Pas de neige sur la route, le site de la station n’était pas à jour.
Pas très pro...

Dernière modification : 19 février 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 14 février

Publiée le 19 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !