Sortie du 20 février 2019 par Dyn’s Tête Mercière (2491m) en traversée par Isola 2000 – à raquettes

Tête Mercière le matin avant le travail, montée à la fraîche avec les raquettes, petit café au sommet, descente express avec la planche !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Beau temps.

Récit de la sortie

Après un mois d’arrêt de travail et de montagne à cause d’une luxation de mon pouce, il est temps de remettre la machine en route ! C’est les vacances, ce qui signifie le coup de bourre au travail pour les saisonniers, et donc pas de congés.

Je commence habituellement ma journée de travail en fin de matinée, ce qui me laisse le temps d’une petite ascension. J’emporte la planche avec moi pour une descente rapide histoire de profiter du soleil au sommet.

Départ à la fraîche, je me mets en route pour le col Mercière où je trouverai le soleil. Ça chauffe de bon matin en ce moment ! Quelles conditions anticycloniques ! Il me faudra 1h20 pour atteindre le sommet de la Tête Mercière. J’ai un peu de temps devant moi. Je déballe la cafetière et le réchaud. Petit déj’ de luxe !

Descente express en traversée avec la planche dans le raide versant ouest. Dix minutes plus tard, je suis de retour !

Dernière modification : 20 février 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 20 février

Publiée le 20 février

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 21 février à 09h52

    Voilà quelqu’un qui sait vivre !!!

  • par Le 21 février à 10h11

    Le p’tit déj en montagne, ça n’a pas de prix .....

  • par Le 21 février à 12h28

    Ces conditions de vie imposées à ces pôves gens des montagnes sont scandaleuses ! Noméo !

    Ça me rappel une époque où je bossais aux Caraïbes c’était l’enfer quotidien !
    Joli coin de montagne en plus !

    Profite bien ;-)

  • par Le 21 février à 17h10

    Noméo ?

    Je ne m’en plains pas, si l’on travaille pour des bons patrons et que la paye suit, c’est tout bénéf !
    C’est un rythme de vie qui permet d’avoir plus que 5 semaines de vacances par an ! Et par la même occasion de découvrir de nouveaux secteurs. C’est la bonne option lorsque l’on est un fou de montagne comme moi !

  • par Le 21 février à 17h46

    Bonjour Dyn’s ,

    j’imagine qu’étant passionné de montagne ce doit être génial pour toi de pouvoir t’offrir ces petits plaisirs matinaux.

    C’est du second degrés,

    Noméo = expression d’une amie (que je trouve rigolote) : "Non mais ho ...! "

  • par Le 21 février à 22h34

    J’adore la photo du logo.... La "Bialetti" au sommet, génial !
    Profite de ta vie Arnaud !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !