Sortie du 12 avril 2019 par vermatoiz Lac Achard (1917m) - Col de la Botte (2170m) par l’Arselle – à raquettes

Une virée au lac Achard et au col de l'Infernet pour une dernière (de la saison) sortie raquettes. C'est toujours un régal de déboucher au col face aux Grandes Rousses !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Brouillard pendant une bonne partie de la montée, puis soleil sous le lac et plus haut.
Encore beaucoup de neige, qualité correcte.

Récit de la sortie

Au vu de la quantité de neige encore présente en Belledonne, je me décide pour une dernière sortie raquettes (pour la saison !), et opte pour le lac Achard.

Certains ont le béguin pour les Ramettes (il se reconnaîtra !), moi c’est le lac Achard (hors saison !!!) et surtout le col de l’Infernet, pour la vue sur les Grandes Rousses qui saisit une fois sorti du petit raidar final.

Départ tardif (11h) du parking de l’Arselle, dans le brouillard.
Je pensais percer la couche avant, que nenni, ce sera pour bien plus haut.....

Je rencontre 2 vacancières originaires de Lille qui me demandent pour faire le tour du plateau, nous taillons une petite bavette, je leur suggère le circuit des crêtes et nous commençons à cheminer ensemble pour la partie commune de notre parcours... qui va s’avérer plus longue que prévu !

En effet, le manque de neige à un passage de ruisseau me fait descendre sur la piste de fond (maintenant fermée) et du coup je perds la piste pour monter au lac Achard et je me retrouve sur le circuit des crêtes.
Bon, je vais donc tenir compagnie à mes coéquipières provisoires et faire le tour avec elles, je retrouverai mon chemin plus tard....

Une bonne montée et une bonne redescente plus tard, nous arrivons au niveau du plateau et nous nous séparons.

Je prends la direction de l’Astragale, piste de fond qui va me permettre de rejoindre le chemin de montée au lac.

La montée est soutenue, la neige en bonne quantité et de qualité très correcte, j’arrive au lac un peu avant 13h et je décide de pousser jusqu’au col de l’Infernet, voir si la vue est toujours là !

Ouiiiii....C’est un plaisir toujours renouvelé que déboucher à ce col après une quand même rude grimpette et en prendre plein les mirettes !

Je n’irai pas plus loin pour aujourd’hui, la neige devient un peu trop molle pour les pentes qui suivent et je préfère faire demi-tour pour pique-niquer au bord du lac.

Je redescends rapidement et traverse le lac pour aller squatter un amas de rochers en face (ceux que j’avais repéré en montant sont occupés, je n’ai rencontré que 2 personnes, elles sont là ! arff !).

Le brouillard que j’avais laissé derrière moi dans la montée commence à regagner du terrain, il en vient aussi par le haut, donc avant d’être cernée je plie bagage et prends le chemin du retour, en boucle par Bachat-Bouloud et dans la brume à nouveau.

Voilà, c’était la dernière de l’hiver, c’est décidé, je nettoie le matériel en rentrant et je range tout jusqu’à l’année prochaine.
Place aux chaussures non fourrées et aux shorts (enfin, presque ...) !

Dernière modification : 13 avril 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

"Les vraies merveilles ne coûtent pas un centime. La marche nettoie la cervelle et rend gai". SAMIVEL (Le Grand Oisans Sauvage)

Randonnée réalisée le 12 avril

Publiée le 13 avril

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !