Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de Couchage - Active 10 Vibrant (...) PROMO

    65 € 55 €

  • Veste de protection, en Gore-Tex - (...)

    550 €

  • Chaussures de randonnée - Homme - (...)

    140 €

  • Sac à dos de randonnée/trekking homme (...) PROMO

    300 € 250 €

Conditions météo

Ciel bleu, θ < 5°C, rafales de nord 50 à 60 km/h.

Récit de la sortie

Lors de ma dernières sortie au Pilat, le 30 mars, les jonquilles commençaient à fleurir.

Ce 14 avril, je prévois une randonnée pour aller admirer les prairies fleuries, comme chaque année à cette époque,

C’était compter sans les caprices de la météo des deux dernières semaines. Froid et neige ont incité les petites étoiles jaunes à prendre un peu de retard.

Départ de Doizieux à 10h15, il ne fait que 5°C et, tout la haut, il fait certainement bien plus froid.

Montée régulière, je suis à la Jasserie à 12h15. Il fait froid et le vent du nord est glacial. Les gants, le bonnet sont déjà sortis depuis le départ, je sors l’anorak...

Je vais raccourcir un peu le circuit, pas de Perdrix, ni de Chèvre, ni d’Étançon..

Les machines de guerre de Kaamelott sont toujours là, les plus grosses sont bâchées. Le dernier jour de tournage prévu, le 3 avril, a été un jour de neige sur le Pilat. Les prises de vues ont été perturbées et voire impossible. Il y aura sans doute une journée pour tourner quelques plans.

Je passe par le crêt du Rachat où je peux casser la croûte un peu en contrebas, en versant sud-est, à l’abri du vent. Le fond de l’air est frais et le soleil semble être en déficit d’infrarouges.

Je ne m’attarde guère au crêt de Botte, les Alpes ne sont pas visibles, la vallée du Rhône est très brumeuse.

Je reste un peu plus longtemps, pas trop, au crêt de l’Œillon, j’ai vu quelques suintements en glace...

Descente par la crête nord, je me réchauffe peu à peu.

Ne voulant pas me refroidir au sommet de la ventée Chaux de Toureyre, je la contourne par l’ouest. Je rejoins la piste forestière et prends de suite un sentier qui arrive directement au collet de Doizieux.

Variante intéressante qui évite le "sentier toboggan" entre la chaux et le collet.

Descente sur Doizieux par le Sentier Jean-Jacques Rousseau, large et monotone jusqu’à la petite route de la cote 761. Le sentier forestier est plus agréable ensuite.

À Doizieux, à 16h30, il fait 10°C, une ambiance qui me semble tropicale...

Dernière modification : 16 avril 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 14 avril

Publiée le 16 avril

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !