Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 31 mai 2019 par Jérémy Ban Rouge (1983m) et Crêt du Midi (1890m) par les Varins et Chevan

Beau parcours pour rejoindre Ban Rouge et le Crêt du Midi, avec en plus, par rapport au topo, l’ascension du Mont de Vorès (2067m).

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps, passages nuageux à partir de 16h00, températures de 16°C le matin, 20°C l’après-midi.

Récit de la sortie

L’objectif du jour est de monter à Ban Rouge, avant de rejoindre le Crêt du Midi. Et pourquoi ne pas ajouter au programme le Mont de Vorès ? Je verrai là-haut si l’enneigement ne pose pas de problème.

C’est donc à 11h30 que je quitte Praz-sur-Arly.

La première partie du parcours consiste à regagner Chevan. Pour cela, je suis une route qui monte au Grand Essert, avant de monter par une raide piste carrossable jusqu’aux Frassies.

On continue ensuite par un sentier en forêt, avant de déboucher dans les alpages de Chevan. Le Mont Blanc, caché jusqu’à présent, apparaît alors.

Après les Chalets de Chevan, je suis confronté à une traversée difficile d’un torrent. Très délicat à franchir, mon parcours a failli s’arrêter ici. D’ailleurs, des vététistes arrivant en sens inverse ont préféré faire demi-tour...

J’arrive alors au Chalet de la Butte. 13h35, je n’ai pas encore mangé. Je vais m’installer ici, avec le Mont Blanc juste en face de moi pour m’accompagner durant ma pause.

14h, je reprends mon chemin en direction du Chalet de Basse Combe. Le vallon que je remonte est rempli de marmottes. Quelques unes d’entre-elles se laissent apercevoir.

La neige commence à apparaître vers 1800m environ et le Mont de Vorès est désormais visible. Ce dernier est encore tout blanc.

Au Chalet de Basse Combe, l’itinéraire du topo remonte directement à Ban Rouge. Mais j’ai toujours en tête ce détour par le Mont de Vorès. La neige bien présente risque de m’empêcher de monter au sommet, étant donné que je ne suis pas équipé aujourd’hui pour les terrains enneigés.

Je vais quand même essayer de rejoindre l’arrivée du téléski des Trois Coins et là-haut, j’aviserai.

Finalement la montée le long du téléski se passe plutôt bien, ça glisse de temps en temps, mais rien de bien méchant.

J’arrive ainsi en contrebas du sommet. Le sentier qui mène directement à ce dernier est encore sous la neige.

Je tente alors ma chance en regagnant la cote 2002. Peut-être que le chemin qui part de là-bas sera plus en condition, et dans le pire des cas, j’aurai déjà une belle vue sur le Beaufortain.

Finalement cette option m’est favorable car le chemin est dégagé, seul un grand névé est présent.

Il est donc 15h35 lorsque j’atteins le Mont de Vorès. La vue porte sur le Mont Blanc, entre deux nuages, le Beaufortain, les Bauges, les Aravis, le Chablais, les Fiz, etc. Pause jusqu’à 16h15.

Je retourne par la suite à l’arrivée du téléski, en passant à nouveau par la cote 2002, avant d’atteindre le Col de Basse Combe où je retombe sur l’itinéraire du topo.

La montée jusqu’à Ban Rouge est encore assez enneigée. Arrivée à ce sommet à 17h10.

Après m’être arrêté 30 minutes, il est temps de repartir, afin de rejoindre le Crêt du Midi.

Nouvel arrêt contemplation à la croix. Il n’y a aucun bruit, à part le son des cloches des vaches. C’est vraiment agréable et reposant. Tellement, que j’en ai du mal à repartir, mais hélas, il est 18h45 et il faut encore descendre jusqu’à Praz, qui n’est pas tout à fait à côté non plus.

Descente donc par le refuge du Petit Tétras, avant de faire un aller/retour à la terrasse à côté du télésiège du Crêt du Midi, pour profiter une dernière fois de la vue.

C’est ensuite par les Troncs que je rejoins Combe Noire, avant de retrouver Praz-sur-Arly à 20h45.

Dernière modification : 7 juin 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 31 mai

Publiée le 6 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !