Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau temps, chaleur modérée.

Récit de la sortie

Une petite envie, soudaine, d’explorer quelques sentiers et chemins non balisés tout en arpentant le Pilat pendant la floraison des genêts.

Départ 9h10 du parking de Saint-sabin qui présente l’avantage d’être ombragé.

Montée à la chapelle. Le panorama est grandiose malgré les brumes habituelles en cette saison. Le sommet du mont Blanc est cependant visible à contre-jour.

Descente sur le magnifique plateau de Buet. Un champ en jachère est couvert de vipérines. Le bleu est du bel effet et on entend le bourdonnement de milliers d’abeilles.

Poursuite par le chemin qui s’oriente plein nord et va se perdre dans le bois de la Corée.
À la fin de chemin, montée hors sentier, en oblique vers le nord-ouest pour remonter au hameau de Saint-Sabin.

Descente jusqu’à la ferme de la Ligue, remontée par le chemin passant derrière celle-ci.

Au virage en lacet, descente à droite par une sente qui rejoint une large piste herbeuse jusqu’au carrefour de la cote 955.

Remontée sur la piste forestière inférieure, en passant par la maison des Trois Dents.

Remontée d’un raide sentier pour atteindre la piste supérieure. Poursuite de par cette piste vers la droite.

Quelques hectomètres plus loin, deux pierres marquent le début d’une sente qui remonte jusque sur la ligne de crête qui prolonge les Trois dents.

Remontée de cette crête jusque sous le Pic du Midi.

Escalade du pic et pause casse-croûte sur le sommet désert , il est midi. Le mont Blanc est visible malgré les nuages qui sont au-dessus des Alpes.

La floraison des genêts au pied des Trois Dents est un peu décevante. Il me souvient avoir vu cette crête comme des récifs couverts d’embruns et léchée par les vagues jaunes des genêts en fleurs.

Traversée des arêtes et poursuite par le sentier passant sous le crêt du Graland et atteignant le col du Gratteau.
Au moins un des chats abandonnés à pu passer l’hiver. Il semble en bonne santé et n’est pas maigre. Il a peut-être bouffé ses congénères...

Traversée de la crête, plein sud, sur environ 700m. Quand le bois redevient épais, une sente part à gauche pour atteindre le magnifique et méconnu belvédère du Rocher de Chauchibat.

Descente par la sente qui rejoint le carrefour des deux sentiers balisés.

Fin de rando par l’itinéraire balisé. Retour à 14h00.

  • Environ 12km - 500m de D+ - 5h00 pauses comprises
Dernière modification : 18 juin 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 17 juin

Publiée le 18 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !