Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 21 octobre 2018 par Jicépé Mont de Grange (2432m), tour et ascension

Boucle permettant de gravir le point culminant du Chablais, d'où la vue sur l'ensemble des Alpes est exceptionnelle. Montée plutôt sauvage par la Montagne de Pertuis, descente plus fréquentée par la Crête de Coicon.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps général sur les Alpes, terrain sec, vues étendues.

Récit de la sortie

Par rapport au Topo, le départ peut être optimisé avec une montée plus directe : peu avant la fin de la route, tourner à droite pour Saint-Théodule, stationner au petit parking 100m après la chapelle.

La montée part droit en face du parking (Nord) par une piste raide, jusqu’au dernier chalet de Trélesbœufs. La suite est en pente plus douce, dans une zone d’alpage où les traces sont multiples. L’une s’affirme plus que les autres : c’est le sentier, que viennent confirmer des points Rouges. Les vues sur le Lac des Plagnes se dégagent.

Arrivé au pied d’un large couloir avec des arbres entre des zones rocheuses, le sentier, bien tracé, s’élève en lacets dans ce raide couloir pour déboucher directement sur l’arête de Belair au point coté 1694m.

Le col coté 1783m est rapidement atteint. De là, démarre le sentier remontant la Montagne de Pertuis. Il se suit facilement, d’abord sur le flanc droit de l’arête puis en traversée à droite vers les Lanches des Praults, enfin plus droit dans la pente et les blocs rocheux (points Rouges) jusqu’à la crête herbeuse et effilée. C’est le Sommet de Pertuis et sa croix blanche bien visible une bonne partie du trajet, d’où la vue est déjà magnifique.

De la croix, la fin du parcours est observable : on suit la crête un peu aérienne qui part de niveau puis une pente raide qui forme une croupe mi-rocheuse, mi herbeuse, longeant la Combe de Pertuis à main gauche.

La remontée est plus facile qu’elle ne paraît, les points rouges réapparaissant chaque fois que l’itinéraire le nécessite !
Un cairn bien visible sur une croupe herbeuse marque la fin des difficultés. On atteint le sommet plus ou moins directement, selon son choix.

Le sommet central est équipé d’une table d’orientation à 360°, le vrai point culminant est à quelques mètres, équipé d’une antenne.
Le point de vue du sommet est exceptionnel : on parcourt les sommets des Alpes de la Jungfrau jusqu’à la Meije, en passant par le Cervin, le Mont Blanc, la Pointe Percée, l’Etendard... Au premier plan, on a les sommets du Chablais (Dent d’Oche, Cornettes de Bise, Roc d’Enfer), les Dents du Midi et vers le nord le Léman et le Jura.

La descente démarre par un canyon rocheux qui raye le sommet, puis la descente est régulière en terrain herbeux, sur la Crête de Coicon. Vers 2200m, un rocher sur la crête est contourné par la droite et occasionne quelques lacets pour descendre ce petit ressaut. La crête s’aplanit un temps (seuil coté 2071m) avant de reprendre sa descente dans un espace boisé pour atteindre un bon chemin perpendiculaire.

De ce point, la fin du retour est intégralement en piste pastorale utilisable par les 4x4 (partie du Tour du Mont Grange), en passant par les chalets de Lenlevay, du Jouly, du Bailly, puis du Covilletet. Cette partie de la descente est un peu longue mais inévitable. Enfin, après traversée du Cheneau de Grange, l’Oratoire des Trables est atteint puis le parking de départ.

Une belle journée avec une montée variée et rapide, un retour qui présente quelques longueurs, mais quand le beau temps est là, ce n’est que du plaisir !

Dernière modification : 30 juin 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Ayant parcouru pas mal de sommets à pied ou à ski dans les années 60 et 70, je profite de mon retour dans les Alpes pour ma retraite pour parcourir à nouveau certains itinéraires et en découvrir de nouveaux.

Randonnée réalisée le 21 octobre 2018

Publiée le 30 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !