Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 29 juin 2019 par jump38 Lac de Belledonne (2169m) par le Bois de Coteyssard

Mais qu’il est beau le cirque de montagnes qui assure à ce beau lac un écrin magnifique. Et alors, les rhodos … Quel régal ! Lac, Belledonne ; deux mots attirants, l’un parce qu’il évoque une possibilité de se rafraîchir en cette période de canicule, l’autre parce que c’est le nom d’un massif que j’adore.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de couchage 4 saisons - Kompakt (...)

    220 €

  • Veste chaude en laine - Fjallraven (...)

    500 €

  • Chaussure de Grande Randonnée Femme (...) PROMO

    260 € 245 €

  • Sac à dos de Randonnée - Abisko Hike (...)

    165 €

Conditions météo

La canicule règne encore en plaine, ciel tout bleu une grande partie de la journée et apparition de nuages par le sud en fin d’après-midi.

Récit de la sortie

Le ‘parking’ de Coteyssart est désert lorsque nous garons la voiture ; il est pourtant déjà 8H.

Tous les ruisseaux et torrents en montagne sont actuellement largement alimentés par la fonte rapide des neiges qui occupent encore les pentes au-delà de 2000m, et c’est le cas du Ruisseau de Coteyssart qu’il faut traverser peu après le départ. Quelques branchages et vieux morceaux de bois font office de ‘passerelle’, mais on ne dira pas que le franchissement est aisé.

On apprécie de monter en forêt et au vu de la carte on devrait pouvoir y faire presque la moitié du dénivelé.

Notre regard en cours de montée tombe sur un gros cèpe, nous essayons de voir s’il n’y en aurait pas d’autres tout proches … mais non, il est solitaire.

Nous voilà à la cabane du Chazeau où nous faisons une première halte et dont nous profitons de l’eau très fraîche de son point d’eau.

Nous continuons et arrivons à la rencontre des premiers rhododendrons. Bientôt c’est au niveau de pentes recouvertes de rhodos que nous évoluons. Bleu du ciel, vert des quelques résineux, et rouge des rhodos composent un tableau magnifique tout au long de notre traversée vers le Pas du Bessay. On en prend plein les yeux.

La montée finale nous offre un rafraîchissement gratuit, et bienvenu, lors de la traversée de névés.

Nous arrivons au lac où il n’y a … personne. Le lac est loin ‘être en eau libre, il est en très grande partie couvert de neige ou de plaques de neige (disons de très mini ‘icebergs’) en cours de fonte.

Même ici, il fait très chaud ; nous aimerions un peu d’ombre pour le pique nique. Un énorme rocher avec un côté un peu surplombant fera l’affaire … même si nous sommes un peu inconfortablement installés. Mais curieusement, il fait presque trop frais lorsqu’on se met entièrement à l’ombre !

Le ‘repas’ sera rapide et nous allons faire un tour en face de notre coin pique-nique. Claudine, à l’affût de quelques plans photos intéressants, nous invite à la rejoindre auprès du petit lac au nord-est du lac principal. Pour une prochaine édition d’une rando nous amenant en ces lieux, c’est certainement là, face à l’Etendard, que nous pique-niquerons. Ce petit lac est très beau, offre un très beau reflet … et un accès facile pour aller y tremper les pieds, voire les mollets … mais pas plus haut car l’eau est vraiment très froide. Aucun regret de ne pas avoir pris le maillot de bain !

Après un bon moment de contemplation au bord de ce petit lac, largement suffisant pour avoir les pieds tout secs, nous prenons le chemin du retour.

Des nuages font leur apparition par le sud ; tiens ça existe donc encore des nuages ! Nous faisons défiler le paysage au ralenti entre le Pas du Bessay et la cabane du Chazeau, pour nous imprégner du spectacle de ces champs de rhodos.

Nouvel arrêt à la cabane pour discuter un peu avec un couple de randonneurs qui trouve, comme nous, que la traversée du ruisseau juste après le départ, pourrait être un peu mieux équipée. Nous la négocierons bien mieux qu’à l’aller (autrement dit, sans mettre une chaussure dans l’eau !).

Dire que des cohortes de gens devaient en ce jour se trouver du côté du Lac du Crozet ! Alors qu’ici nous n’aurons vu en tout et pour tout qu’une dizaine de personnes ! En tout cas nous avons bien profité de cet endroit magique et du sentier qui y conduit.

De retour à la maison, je me rends compte que j’ai laissé mes bâtons sur le parking de Coteyssart ! J’espère que celui ou celle qui les trouvera, en fera bon usage !

Dernière modification : 1er juillet 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 29 juin

Publiée le 30 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 1er juillet à 22h23

    Superbes photos pour une superbe rando !
    On aurait presque pu se croiser, je suis passée au Chazeau le 27 en venant des Chalanches. Si j’étais montée 3 jours plus tard j’aurais trouvé tes bâtons....pas de chance !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !