Sortie du 4 août 2019 par jump38 Tête de la Fréma (3151m)

Un sommet relativement facile d’accès pour apprécier les charmes de la Haute Ubaye. De magnifiques lacs. Et un parcours partiellement en boucle, sur deux jours, avec une nuit au refuge du Chambeyron dans un cadre magnifique. Un régal.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Globalement très beau temps. Températures chaudes pour la montée au refuge. Ciel s’ennuageant à peine le deuxième jour.

Récit de la sortie

Après quelques heures de voiture, ponctuées de quelques ralentissements liés à une circulation intense, et après un pique-nique au Col de Vars, nous faisons un arrêt pour admirer l’étonnant Pont du Chatelet avant de rejoindre Fouillouse dont le parking obligatoire est proche de déborder.

Nous discutons avec quelques randonneurs sympas (comme souvent) qui arrivent du refuge et nous disent qu’ils ont eu très chaud à la descente … ça promet pour la montée.

En effet la première heure de montée est horriblement chaude. J’ai l’arrière gorge en feu depuis la veille, je n’ai rien dormi de la nuit … je me traîne.

J’arrive au refuge pas mal de temps après mes amis (nous sommes un groupe de 8) et je n’ai qu’une idée en tête, à savoir m’allonger dans le dortoir.

Après un court repos, je rejoins mes amis auprès du Lac Premier où ils font ‘trempette’ … mais reste au sec sur la berge.

La fin de journée dans ce cadre, au pied du Brec, est un régal.

N
ous filons tous au lit après le repas, non sans avoir tout de même fait un petit tour dehors pour profiter du spectacle gratuit en cette fin de journée.

Après une nuit difficile (16 dans un dortoir, ronflements, toux, bruits divers et variés … et toujours le feu au fond du gosier pour moi), fort heureusement la motivation est là et le temps au petit matin est magnifique.

Le parcours menant au Lac des Neuf Couleurs est un régal (les amis apprécient) et nous vaut, entre autres, de croiser une hermine (photo un peu floue … désolé).

L’ambiance est fraîche et je mets mon tour de cou devant la bouche pour pouvoir avaler de l’air un peu réchauffé ; ce n’est vraiment pas la forme.

La montée au Col de la Gypière ne se passe pas trop mal mais j’éprouve les pires difficultés sur la raide trace conduisant au sommet de la Tête de la Fréma. Lorsque j’y suis, le large sourire des ami(e)s est la meilleure des récompenses de mes efforts (je suis déjà monté ici il y a … fort longtemps).

Quel belvédère ! Que de sommets dont beaucoup nous sont inconnus ! J’observe les pentes du Brec en pensant aux quelques membres d’Alituderando qui sont montés là-haut : bravo à eux !

Nous restons un long moment à déguster l’endroit avant de prendre la direction du bas.

Pique-nique au bord du Lac des Neuf Couleurs après lequel nous ne trainons pas car il fait très frais.

Je propose aux amis de revenir à Fouillouse en passant par le Pas de la Couletta (ce qui nous rappellera à Claudine et moi des souvenirs ayant fait le tour du Brec à skis de rando).

Le Brec de Chambeyron nous ‘écrase’ de toute sa masse dans la traversée du Lac Long au Pas de la Couletta ; mais quelle ambiance !

Le passage au Pas nous permet de surplomber le Lac Premier et le tout proche refuge.

La descente du Pas est finalement moins raide que je ne le pensais, mais on est tout de même content de rejoindre la Cabane des Aoupets à partir de laquelle la pente se calme définitivement.

Petit bain de pieds (ça fait un bien fou !) dans le Riou de Fouillouse peu avant de rejoindre les voitures pour prendre la direction de Maljasset où nous allons rester cinq nuits.

Le séjour rando commence vraiment bien … sauf pour ma forme physique un peu en berne !

Dernière modification : 16 août 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 4 août

Publiée le 12 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !