Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 30 août 2019 par Mick1018 L’Aiguille d’Orcières (2793m)

Ce sommet est un grand classique en skis de randonnée mais il est également parcouru l'été en cheminant entre les framboisiers et les bovins au début puis sur de raides pentes détritiques.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Beau temps et chaud.

Récit de la sortie

J’avais déjà bien observé ce sommet et son impressionnante arête sud lors de l’ascension de son imposant voisin : le Barle. Aujourd’hui je souhaitais faire peu de route et une randonnée pas trop exigeante sur la distance. Ce topo tombait à pic.

La première partie de l’itinéraire est un terrain que je n’affectionne guère. De la forêt assez végétalisée au sol et de l’herbe à vaches en face nord donc à l’ombre. Je languis l’arrivée sur la crête.

De nombreux framboisiers bien garnis et de sympathiques vaches viennent pimenter la monotonie du début du parcours.

Arrivé à la Croix du Crest, le sentier (plus balisé) devient plus raide et plus glissant. La progression est bien plus exigeante que sur une bonne trace. j’ai l’impression de tirer une charrette sur le 3ème quart de l’ascension. Je m’arrête souvent pour regarder derrière, le Sirac ne s’éloigne guère. Les Rouies apparaissent en prenant encore un peu de hauteur et de merveilleux souvenirs d’ascensions resurgissent.

J’arrive aux niveaux des dalles indiquant la partie finale. Le sol est composé de débris de roches pourries. N’ayant pas prit les bâtons la montée est plus pénible mais la vue du sommet me redonne un coup de fouet.

Me voilà au sommet, il n’y a pas de vent, il ne fait pas trop chaud, c’est très bien. La montée était plus raide que je l’imaginais, les 1300m de dénivelé sont répartis sur 5,5km environ.

Je vais jeter un coup d’oeil à l’arête sud qui m’avais beaucoup impressionné il y a quelques années. Ca semble passer mais je ne peux l’affirmer, la visibilité de l’arête n’est pas complète puisqu’elle plonge vite...

Pour la descente j’avais estimé à vue que la voie directe par le ravin de Croze devait passer. Sans bâtons et avec des semelles proches des pneus "slick" des F1 je vais éviter la chute plusieurs fois. Le ravin d’éboulis est pénible à descendre, mon raccourci sera coriace.

La sente de la voie normale retrouvée au niveau de l’alpage, je fais un dernier signe aux occupantes des lieux avant de picorer quelques framboises et de retrouver ma voiture moins de 4h après l’avoir quittée.

Vidéo

Dernière modification : 30 août 2019

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCJ...

"La montagne nous offre le décor... à nous d'inventer l'histoire qui va avec."

Randonnée réalisée le 30 août

Publiée le 31 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !